• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Les Volontaires comptent se relever avec dignité 

Les Volontaires comptent se relever avec dignité

Anthony Brisebois sera l'un des piliers de l'attaque... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Anthony Brisebois sera l'un des piliers de l'attaque des Volontaires cette saison.

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Les Volontaires du Cégep de Sherbrooke ont le couteau entre les dents à l'aube de la prochaine saison et le nouvel entraîneur de l'équipe, Marc-André Desrochers, n'a pas l'intention de le retirer.

L'orgueil des Volontaires a pris un dur coup la saison dernière. L'équipe a connu l'une des pires saisons de son histoire avec une fiche d'une victoire et de huit revers, des résultats qui ne rendent pas justice au talent des joueurs de l'équipe selon le nouvel entraîneur.

«C'est une belle occasion pour eux de prouver qu'ils valent mieux. De ce que j'ai vu, on a une quarantaine de joueurs qui sont ici pour prouver que ce ne sont pas des gars de 1-8», souligne l'entraîneur Desrochers, qui estime que l'équipe a simplement joué de malchance l'an dernier, notamment en raison d'un nombre élevé de blessures.

Le camp d'entraînement s'amorçait mercredi et l'équipe semble bien selle au poste de quart. Desrochers aime ce qu'il voit de Maxime Bouffard et Anthony Brisebois continue d'impressionner par ses grandes capacités athlétiques, lui qui était le quart-arrière partant la saison dernière.

«On veut l'utiliser à toutes les sauces, c'est notre meilleur athlète», confirme Desrochers.

Une approche éducative

C'est non pas sur le terrain, mais dans une salle de classe que le camp s'est amorcé. L'équipe d'entraîneurs souhaite ainsi optimiser le temps des joueurs sur le terrain afin de limiter les efforts physiques pouvant mener à des blessures.

«Ça nous permet d'éviter de faire des pratiques de 4 h où les joueurs sont épuisés physiquement et mentalement. De cette manière, on est certain de ce qu'on fait sur le terrain», raisonne Desrochers.

Nouveauté cette année, la clinique de physiothérapie offre des traitements gratuits aux joueurs, ce qui pourrait également contribuer à limiter la perte d'effectifs durant la saison.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer