La vie rêvée de Jan Dufek

Le nouveau joueur européen du Phoenix de Sherbrooke n'était même pas arrivé au... (LA TRIBUNE, JÉRÔME GAUDREAU)

Agrandir

LA TRIBUNE, JÉRÔME GAUDREAU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le nouveau joueur européen du Phoenix de Sherbrooke n'était même pas arrivé au Canada depuis 24 h qu'il se sentait déjà comme chez lui hier. Peut-être parce que Jan Dufek rêve d'être ici depuis qu'il est tout petit.

« Mon rêve était de jouer au Canada, lance-t-il en jetant un oeil vers ses nouveaux coéquipiers présents sur la glace du Palais des sports lors du premier jour du camp d'entraînement. Je suis donc très heureux d'être ici à Sherbrooke, qui me semble être une belle ville. »

L'attaquant de 18 ans ne se sentait donc pas trop dépaysé hier. Entre autres parce que des amis lui ont parlé en bien du Québec avant son départ de la République tchèque.

« Je connais un peu la province et la LHJMQ étant donné que j'ai quelques amis qui évoluent déjà dans le circuit, comme Daniel Krenzelok, Jan Mandat ou encore Filip Chlapik pour ne nommer que ceux-là », précise le 31e choix au dernier repêchage européen de la Ligue canadienne de hockey.

À cause de la fatigue et du décalage horaire, Dufek n'a pas participé à l'ouverture du camp d'entraînement hier. Il en a donc profité pour discuter davantage avec ses nouveaux coéquipiers :

« Je me sens déjà bien. Les gars m'ont accueilli d'une belle façon. Je me sens tellement à l'aise qu'on dirait que j'en suis déjà à ma deuxième saison avec le Phoenix! » dit-il en souriant.

Un pas de plus vers son but ultime

Comme tous les Européens qui franchissent l'océan afin de miser sur le hockey, Jan Dufek espère atteindre la Ligue nationale de hockey.

« Plus que tout au monde, j'aimerais être repêché et atteindre un jour la LNH. J'ai toujours pensé que le meilleur hockey se jouait au Canada et je crois donc avoir de meilleures chances de m'améliorer ici en gravissant les échelons. Voilà pourquoi je suis à Sherbrooke aujourd'hui. »

Dufek sait très bien qu'il devra franchir d'autres étapes avant d'atteindre son but. Un objectif qui semble se rapprocher de jour en jour.

« Tout ce que je vise pour l'instant, c'est une place au sein de l'équipe, admet-il. Je veux avant tout jouer au hockey en m'améliorant chaque jour tout simplement. »

L'ailier sait très bien qu'il entamera son année recrue et refuse donc de s'appliquer une pression supplémentaire sur les épaules. Malgré tout, il compte contribuer au succès de son nouveau club dès cette année.

« Je suis un fabricant de jeu et j'espère amener un peu plus de vitesse au Phoenix. Je pense aussi pouvoir marquer ma part de buts », informe-t-il.

Et c'est en jouant ainsi que le jeune européen croit pouvoir aider le Phoenix à connaître la plus belle saison de sa courte existence.

« J'aimerais partir d'ici avec une coupe Memorial! » souhaite le jeune homme aux grandes ambitions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer