Le FC Montréal signe deux Estriens

Évoluant avec l'Académie de l'Impact depuis 2011, le... (Photo fournie, Impact de Montréal)

Agrandir

Évoluant avec l'Académie de l'Impact depuis 2011, le Sherbrookois Simon Lemire a paraphé une entente qui lui permettra de faire ses débuts au soccer professionnel avec le club-école de l'Impact.

Photo fournie, Impact de Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Deux joueurs de soccer gonfleront la délégation estrienne des rangs professionnels de l'Impact de Montréal jusqu'à la fin de la saison.

Évoluant avec l'Académie de l'Impact depuis 2011, le Sherbrookois Simon Lemire a signé son premier contrat professionnel avec le FC Montréal, leur club-école faisant partie de la United Soccer League, mercredi.

«J'avais un peu les papillons! a confié l'arrière latéral. C'est une étape très importante, parce qu'après c'est là qu'on va séparer les adultes des enfants. Il faut donc que je me concentre pour rester avec le FC Montréal et me donner toutes les chances de faire l'Impact plus tard.»

Avec l'Impact U18, Lemire a atteint les demi-finales de la USSDA au cours des deux dernières saisons. De son propre aveu, ce premier contrat représente le tremplin dont il rêve depuis longtemps pour atteindre le plus haut niveau en Amérique.

«Je travaille très fort chaque année depuis que j'ai joint l'Académie pour percer dans le foot et avec l'Impact. J'ai connu une très bonne progression depuis trois ans avec les moins de 16 ans et ensuite les moins de 18 ans et c'est ce que ça vient récompenser. J'en suis très fier et je suis extrêmement content de pouvoir continuer à progresser», a souligné l'athlète qui fêtera ses 19 ans dans deux semaines.

Il se joindra au Brésilien d'origine Leonardo Kossaka, qui a également évolué avec les Verts et le Dynamik de Sherbrooke avant de se joindre au Centre national haute performance et déménager à Longueuil en 2010.

«On s'est fait annoncer la signature quelques jours avant et nous étions très, très contents d'avoir progressé ensemble et de nous côtoyer au moins une demi-année de plus et peut-être davantage encore. On se suit depuis le début; on a joué ensemble avec les Verts et on s'est affronté pendant qu'il était avec le Dynamik. C'est très plaisant.»

Les deux coéquipiers pourront donc compléter le calendrier du FC Montréal, à qui il reste dix parties à disputer, dans l'espoir de faire leurs preuves et signer un nouveau contrat en janvier, puisque leur entente vient à échéance à la fin de l'année.

«En montant de niveau, c'est toujours plus rapide, plus technique et avec une marge d'erreur réduite. On ne peut pas s'asseoir sur ses lauriers et espérer, mais avec le travail que j'ai fait dans les deux dernières années, je suis confiant d'y arriver», mentionne Simon Lemire.

«J'ai déménagé assez tôt pour pratiquer le sport que j'aime le plus, j'ai des parents exceptionnels qui m'ont toujours soutenu et je suis grandement motivé», résume-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer