• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Victoriaville: Blais et Bussières reluquent le titre 

Victoriaville: Blais et Bussières reluquent le titre

Jérôme Blais... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Jérôme Blais

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Les golfeurs professionnels de la région s'attaquent aujourd'hui au plus grand défi de leur saison et c'est à Victoriaville qu'ils convoitent le titre de la Coupe Canada Sani Marc.

Étant donné leurs récents succès, les Sherbrookois Jérôme Blais (Club Venise) et Marc-Étienne Bussières (Club Longchamp) semblent disposés à mettre un terme à la domination des golfeurs de la Colombie-Britannique à la Coupe Canada, tout comme le joueur de l'heure au Québec Dave Lévesque.

Mais attention, pas moins de 141 joueurs dont une vingtaine d'amateurs tenteront d'encaisser une part de la bourse de 175 000$. Un élément plutôt incitatif pour les participants.

Lan dernier, Oliver Tubb avait terminé les quatre jours de compétition avec un pointage record de -23. Son confrère britanno-colombien Greg Machtaler avait empoché 30 000 $ l'année précédente.

«La Coupe Canada, c'est le rendez-vous le plus important de la saison sur la scène canadienne pour nous, explique Jérôme Blais. Les bourses sont intéressantes et c'est agréable de prendre part à un tournoi de quatre jours aussi bien organisé.»

«Les joueurs aiment venir jouer ici étant donné l'ampleur de l'événement, estime Alain Danault, directeur général de la Coupe Canada Sani Marc de Victoriaville. Près de 7500 spectateurs ont assisté à notre deuxième édition l'an dernier, ce qui impressionne toujours les golfeurs. Nos participants savent qu'ils seront bien accueillis. On compte sur la présence de 80 bénévoles et notre expérience se fait déjà sentir lors de cette troisième édition.»

Plusieurs prétendants

Selon Marc-Étienne Bussières, les candidats au titre seront une fois de plus nombreux cette année.

«Il faudra que je me concentre sur mon propre jeu sans me soucier de celui des autres, indique-t-il. J'ai eu de bons moments dernièrement et ma saison est encourageante. Je vais tenter d'offrir mon meilleur golf en espérant obtenir le plus haut rang possible.»

Jérôme Blais vise aussi les grands honneurs.

«L'objectif est toujours de gagner. Je connais du succès présentement et le moment est idéal. Je devrai bien frapper mes longs fers avec ces nombreux trous à normale 3 de plus de 200 verges. Il y a également six trous à normale 5, ce qui est plutôt rare. Il faudra être très précis pour gagner», termine Blais, qui sera sur le tertre de départ dès 8 h 40 ce matin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer