Golf: Bussières pulvérise un record

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LAC ETCHEMIN

Une ronde de 63, huit coups sous la normale, a permis à Marc-Étienne Bussières, de Longchamp, d'établir une marque du parcours au Club de golf Lac-Etchemin.

Avec ce pointage, il prend la position de commande du Tournoi des Maîtres des Etchemins présenté par Desjardins, devançant par un coup Luca Greco (Le Mirage), et par deux coups Max Gilbert (Saint-Georges), Nicolas Fortin (Lévis) et Dave Lévesque (La Vallée du Richelieu).

«J'ai connu un départ normal, a expliqué Bussières. C'est à partir du troisième trou que j'ai amorcé ma poussée en réussissant deux oiselets grâce à des coups de cocheur d'allée précis. J'ai ensuite eu de belles opportunités sur les quatre trous suivants pour des normales avec des roulés d'une dizaine de pieds.»

C'est à partir du neuvième trou que Bussières a explosé avec six oiselets, dont celui au 18e trou, avec un roulé de 35 pieds.

«Je n'ai commis aucun bogey, a rajouté le meneur et, contrairement à ce que j'avais connu lors de l'Omnium du Québec au Golf de la Faune où j'avais eu huit verts de trois roulés, hier, mon fer droit fonctionnait très bien et mes coups de fer sortaient là où je le voulais.»

Maintenant affilié au club Longchamp à Sherbrooke, Bussières se dit très choyé de la confiance que lui manifeste son employeur Marc Viens, le nouveau propriétaire du club.

«J'étais bien content quand il m'a offert ce poste et surtout qu'il me donne des disponibilités pour faire de la compétition sur le Circuit de l'AGP.»

Lévesque, vainqueur de l'Omnium du Québec Promutuel Assurance présenté par Bâton Rouge, se retrouve dans une position familière, à deux coups du meneur.

«Je me sens très confortable quand je suis dans le siège du poursuivant et j'ai connu du succès lors des tournois précédents. Les joueurs le savent. J'ai eu un excellent départ avec deux oiselets, et je me suis mis à penser à ma ronde de la veille où j'avais joué 62. Pourtant je sais très bien qu'il faut rester dans le présent et c'est ce que j'ai fait après avoir commis un bogey au quatrième trou, un très mauvais bogey. J'ai bien frappé la balle toute la journée mais je considère que j'ai fait des mini-erreurs sur quelques lectures de coups roulés sur les verts.»

Le Sherbrookoise Jérôme Blais a quant à lui ramené une carte de 69 (-2), ce qui le place à égalité au neuvième rang. Steve Deschênes, associé à Longchamp, est en 49e position avec sa carte de 77 (+6).

On retrouve 25 joueurs, près de la moitié du contingent, avec des pointages sous la normale. La lutte sera donc encore vive et le premier départ sera donné à 8 h 20 alors que le dernier groupe partira à 11 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer