En mode recrutement pour 2016

Mathieu Pronovost, coordonnateur offensif et entraîneur de la... (Imacom, Maxime Picard)

Agrandir

Mathieu Pronovost, coordonnateur offensif et entraîneur de la ligne offensive, et l'entraîneur-chef David Lessard, entourent Alexandre Jacob-Michaud.

Imacom, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

(SHERBROOKE) La tendance n'est pas tout à fait récente, mais elle semble de plus en plus lourde. Non seulement les six équipes du football universitaire travaillent sans relâche pour recruter les meilleurs talents pour leur prochaine saison, voilà maintenant qu'elles doivent également se dépêcher afin de s'entendre avec les meilleurs talents pour les années subséquentes.

Les Redmen de McGill, entre autres, ont fait plusieurs annonces pour leur recrutement 2016, dernièrement, et le Vert & Or a fait de même hier, annonçant la prise du quart-arrière Alexandre Jacob-Michaud, du Noir et Or de Valleyfield, une équipe qui a remporté le Bol d'Or 2014 en division 3.

Le recrutement, en somme, est beaucoup plus rapide qu'avant; et la cause principale est simple; les joueurs veulent disputer leur dernière année collégiale la tête libre.

«Je n'ai même pas pu profiter de notre victoire au Bol d'Or et célébrer avec mes coéquipiers dans le vestiaire de l'équipe; toutes les équipes universitaires étaient là et voulaient me parler. C'est à ce moment que je me suis dit qu'il fallait que je prenne une décision plus rapidement que prévu», a indiqué le jeune homme, qui guidera le Noir et Or en division 2 la saison prochaine, l'équipe ayant été surclassée.

«C'est un phénomène aussi très présent dans la NCAA; la très grande majorité des gars annonce leurs couleurs avant leur année senior au High school; ils veulent tout simplement pas se faire agacer par le recrutement à leur dernière année. Je me rappelle que Marc-Olivier Brouillette avait fait la même chose avant sa dernière année à Vanier; il avait rapidement annoncé qu'il joignait les Carabins. À l'époque, c'était marginal, mais aujourd'hui, on ne peut plus passer à côté et il faut être prêt. Alex est trop talentueux pour qu'on le laisse filer», a admis l'entraîneur-chef du Vert & Or, David Lessard

«Mentalement, ces visites des campus et ces entretiens avec les recruteurs, toute cette info, tout ça m'a chamboulé un peu. Et nous étions seulement après la saison! Quand tu joues au foot et que tu étudies à temps plein, je ne voulais pas rajouter en plus tout le processus à ma dernière saison. C'est une décision importante à prendre, qui va affecter les cinq prochaines années de ma vie. À Sherbrooke, ça a cliqué tout de suite, on m'a accueilli comme si je faisais déjà partie de la famille», a continué Jacob-Michaud.

«C'est un quart-arrière mobile, qui peut courir et acheter du temps. Il joue donc très souvent en position «shotgun». Ce qui me frappe, chez lui, c'est la qualité de sa prise de décision, comme en témoigne son ratio de passes de touché/interception. Il lui reste une saison avant d'arriver chez nous, ce sera intéressant de voir comment il va se développer sachant qu'il nous appartient déjà», a dit David Lessard.

Jacob-Michaud a complété 94 de ses 146 passes en 2014 pour 1535 verges (2e en division 3), tout en réussissant 15 passes de touché (2e) pour une seule interception (1er). Après une saison de 7-1 et le premier rang, Valleyfield a par la suite battu Thetford Mines 47-24 pour remporter un deuxième Bol d'Or consécutif. Le jeune homme de 19 ans a amassé 247 verges de gain et quatre passes de touché dans ce gain.

«J'ai très hâte à la prochaine saison; notre accession en division 2 promet tout un challenge. On a une super équipe, mature, on sera prêt pour le défi. Je suis content d'avoir pris ma décision rapidement, afin d'avoir les idées claires et pour que ce ne soit pas une distraction dans le vestiaire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer