Jérémy Grégoire se dit prêt pour les pros

Jérémy Grégoire... (Archives La Presse)

Agrandir

Jérémy Grégoire

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Lorsqu'on écoute parler Jérémy Grégoire, on entend un hockeyeur déterminé à atteindre son but : celui de jouer un jour dans la Ligue nationale de hockey.

Gonflé à bloc après avoir connu une saison parsemée d'embûches, le Sherbrookois s'est présenté au camp de développement du Canadien avec l'intention d'y laisser sa carte de visite. Il a d'ailleurs entamé son défi en comptant un premier but hier lors de la partie intraéquipe

Rappelons que le jeune hockeyeur de 19 ans n'a joué que 32 parties avec le Drakkar de Baie-Comeau la saison dernière après s'être blessé à sa première participation au camp du Canadien. À cause de cette blessure, il avait entre autres raté sa chance d'intégrer l'équipe de hockey junior du Canada.

«Je suis content de passer à la prochaine étape. En étant blessé, j'ai beaucoup maturé pendant que j'étais à l'écart du jeu et en me retrouvant derrière le banc de mon équipe. Ce sont des choses qu'on ne contrôle toutefois pas. Même avec mon plâtre, j'ai travaillé fort dans le gymnase. J'ai acquis plus de discipline durant cette période difficile», a confié Grégoire hier lors de la troisième journée du camp.

Un joueur de caractère

Ses deux défaites en finale de la coupe du Président en 2012-2013 et 2013-2014 ont de quoi forger un caractère. Et Grégoire compte bien en faire la preuve.

«Perdre deux fois en finale, ça fait encore mal d'y penser. Mais ça demeure de beaux souvenirs parce qu'on avait un bon groupe de gars. J'ai appris beaucoup durant mon cheminement et je sais aujourd'hui ce que je dois faire pour jouer chez les professionnels.»

Même si Jérémy Grégoire excellait autant sur la glace que sur les bancs d'école, il est maintenant venu le temps pour lui de se concentrer sur le hockey.

«Les études et le hockey étaient complémentaires dans mon cas : ça fait partie de moi. D'ailleurs, mon père s'occupait du hockey et ma mère des études. J'ai un bel équilibre en ce sens et je suis fier d'avoir obtenu mon diplôme tout en jouant au hockey. Là, je suis prêt à passer chez les pros!» dit-il avec détermination.

Pour obtenir d'excellentes notes tout en jouant dans la LHJMQ, Grégoire devait cependant faire preuve de beaucoup de rigueur.

«Cette discipline acquise s'applique également au hockey, assure-t-il. D'ailleurs, je me présente toujours très tôt dans le gymnase et je suis normalement parmi les derniers à sortir. Je sais où que je m'en vais et je sais ce que ça prend pour atteindre mes objectifs. Je prends surtout les moyens pour y parvenir.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer