• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Carl Neill a raté sa sélection de quelques heures 

Carl Neill a raté sa sélection de quelques heures

Carl Neill... (Archives La Tribune)

Agrandir

Carl Neill

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sunrise) Carl Neill ne s'attendait pas à être repêché par une équipe de la LNH, cette fin de semaine à Sunrise, en Floride.

À preuve, après avoir assisté à la première ronde du repêchage, vendredi, il quittait en direction de la maison samedi matin, son vol étant programmé pour 7 h du matin.

C'est en quittant l'avion et en allumant son téléphone que Neill s'est douté qu'il s'était passé quelque chose.

« J'avais des messages d'un peu tout le monde, de parents, d'amis, de Pat Charbonneau (DG du Phoenix), de mon agent, tout le monde me félicitait d'avoir été repêché par les Canucks. Mettons que j'ai fait le saut un peu! » a indiqué le principal intéressé à La Tribune, samedi.

Neill a été repêché au 144e rang par les Canucks de Vancouver, samedi.

Nommé tout récemment capitaine du Phoenix, le défenseur Neill était admissible au repêchage de la LNH pour une deuxième année de suite. L'an dernier, il n'avait pas été sélectionné, mais il avait tout de même reçu une invitation à participer au camp des Flames de Calgary.

C'est là que le personnel médical de l'équipe lui a diagnostiqué une malformation cardiaque bénigne qui nécessitait tout de même une opération.

Neill a saisi la balle au bond par la suite, connaissant sa meilleure saison chez les juniors par la suite, confirmant de facto son statut de leader de l'équipe.

« J'ai parlé avec plusieurs équipes l'hiver dernier, notamment avec les Canucks. J'ai soupé avec eux, ils m'ont alors avoué qu'ils avaient beaucoup d'intérêt pour moi, cette rencontre s'était très bien déroulée. »

« J'ai passé la première ronde de vendredi en Floride avec Jérémy (Roy), on espérait qu'il sorte au premier tour, et mon vol était à 7 h samedi matin. Je ne m'attendais pas à être repêché, mais je croyais fermement obtenir une invitation à un camp. Tout ça, c'est du gros positif, c'est une très belle journée pour ma famille et moi », a-t-il réitéré samedi.

Le capitaine du Phoenix se prépare donc pour une grosse saison à Sherbrooke.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer