Un deuxième Waite remporte la Coupe Stanley

Jimmy et Stéphane Waite lors des célébrations de... (Photo courtoisie Charles Pelletier)

Agrandir

Jimmy et Stéphane Waite lors des célébrations de la coupe à Sherbrooke en août 2010. Stéphane avait remporté sa deuxième coupe comme entraîneur des gardiens de but des Blackhawks de Chicago. Deux ans plus tard, c'est son frère cadet qui remporte le précieux trophée dans le même rôle à Chicago.

Photo courtoisie Charles Pelletier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Un deuxième Waite de Sherbrooke gravera son nom sur la Coupe Stanley.

Stéphane Waite... (Archives La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Stéphane Waite

Archives La Tribune

Jimmy Waite, qui en était à une première saison à titre d'entraîneur des gardiens des Blackhawks de Chicago, suivra donc son frère Stéphane, qui a fait de même, à deux reprises, alors qu'il était lui aussi entraîneur des gardiens à Chicago.

Stéphane, qui a regardé le match en compagnie de sa famille proche lundi  soir à Sherbrooke, s'est surtout rappelé de bons souvenirs lorsque les dernières secondes de ce sixième match remporté par les Hawks 2-0 s'écoulaient lentement au cadran.

« C'est quand même drôle, la vie, n'est-ce pas? C'est un peu quand je suis parti des Hawks pour venir à Montréal que, un an plus tard, Jimmy a eu sa chance à Chicago. C'est parfois drôle comment ça vire, mais je suis tellement content pour lui, il a travaillé très fort cette saison », a indiqué Stéphane, lundi.

« Je me rappelle surtout ces moments sur la glace, quand la Coupe Stanley se promène de main en main; la première chose qu'on ressent, c'est un immense soulagement, une délivrance! C'est une tonne de pression qui vient de tomber et tu flottes pour un nuage. Ça prend un peu de temps avant de réaliser ce qui se passe réellement. »

«« Je reviens de participer au Défi Pierre Lavoie, et j'ai jasé de hockey pas mal avec les gens et je leur disais, ne vous inquiétez pas, les Hawks vont trouver le moyen de gagner.»


Jimmy Waite... (Archives La Tribune) - image 3.0

Agrandir

Jimmy Waite

Archives La Tribune

D'ailleurs, Jimmy n'avait toujours pas appelé son frère, tard lundi soir, lorsque La Tribune l'a appelé.

Les deux frères pourront ainsi discuter pour une première fois depuis près de deux semaines; en effet, pas question de jaser pendant le déroulement d'une série.

« Ça porte malheur! On se jase avant chaque série, ou après la conclusion d'une série, mais jamais pendant! »

Stéphane Waite a eu de bons mots pour son ancien protégé Corey Crawford, qui remporte ainsi une deuxième Coupe Stanley avec un deuxième frère Waite à titre d'entraîneur.

« Corey a été très solide, comme d'habitude, je ne suis pas surpris de son rendement, il est là quand ça compte. Je suis très content pour lui aussi. »

Et les succès de ces Hawks, qui remportent ainsi un troisième sacre en six ans, n'ont jamais changé, estime Stéphane Waite, qui n'a jamais douté.

« Ce n'est pas compliqué, les meilleurs joueurs des Hawks ont été les meilleurs. Duncan Keith, Jonathan Toews, Patrick Kane, Corey Crawford, c'est un groupe tellement confiant, dirigé par le meilleur personnel d'entraîneurs de la LNH. »

« Je reviens de participer au Défi Pierre Lavoie, et j'ai jasé de hockey pas mal avec les gens et je leur disais, ne vous inquiétez pas, les Hawks vont trouver le moyen de gagner. J'ai passé 10 ans avec ce groupe, gagné deux Coupe Stanley avec eux et c'est incroyable la confiance! Avoir gagné dans le passé est un immense avantage! »

Maintenant, avec un sourire, Stéphane nous explique un peu l'été qui attend son frère Jimmy.

« Une chose que je sais, c'est qu'il va passer le pire été de sa vie! Il en a pour 10 jours à célébrer avec l'équipe avant d'être de retour à Chicago pour la mi-août, pour l'été le plus court de sa carrière! Il va commencer la prochaine saison complètement brûlé; mais il va savourer chaque moment, ça vaut la peine! »

« J'ai hâte qu'il amène la coupe à Sherbrooke, enfin je serai l'invité du party et non l'hôte! » a lancé Stéphane à travers un rire sincère.

En effet, l'été promet d'être occupé chez les Waite.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer