• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Du personnel supplémentaire s'ajoute chez les Harfangs 

Du personnel supplémentaire s'ajoute chez les Harfangs

À sa deuxième année d'existence, le programme Hockey à l'école chapeauté par... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) À sa deuxième année d'existence, le programme Hockey à l'école chapeauté par Hockey Sherbrooke et le Triolet poursuivra son expansion « au bénéfice des jeunes » au cours de la saison 2015-2016.

Pas moins de trois nouvelles têtes s'ajouteront à temps plein au personnel d'entraîneurs déjà en place chez les Harfangs, faisant passer leur nombre à neuf personnes consacrant leur temps au développement des hockeyeurs et hockeyeuses de Sherbrooke.

Samuel Collard, au niveau pee-wee AAA, Alex-André Perron, chez les pee-wee AA, et Julien Ouellette, chez les cadets, compléteront l'équipe composée de Jean-Christophe Poulin (Midget espoir), Dominic Desmarais (Bantam AAA), Mike Maclure (Bantam AA), Mathieu Boutin (Juvénile et benjamin), Bruno Bédard (entraîneur des gardiens de but) et du conseiller technique Jasmin Gaudet.

« On voulait s'assurer que l'encadrement de tous nos élèves-athlètes serait fait de façon professionnelle, signale Dominic Desmarais, qui est aussi entraîneur-cadre du programme Hockey à l'école. On voulait avoir des gens avec un certain niveau d'expérience et de formations et un processus rigoureux a été conduit pour les sélectionner. Samuel Collard a été entraîneur adjoint avec les Cantonniers de Magog lors des trois dernières saisons, Alex-André est dans notre programme depuis quatre ans en tant qu'entraîneur adjoint et les deux détiennent des baccalauréats en éducation physique de la santé de l'Université de Sherbrooke. De son côté, Julien Ouelette a aussi été entraîneur-adjoint avec nous, mais il a passé beaucoup de temps dans d'autres programmes de hockey auparavant en plus d'avoir une riche expérience de vie. »

« On ne coach pas des équipes, on coach un programme, poursuit-il. On est maintenant neuf à encadrer tous les élèves athlètes. On s'influence tout le temps. On n'a pas tous les mêmes façons de travailler, mais on travaille tous dans le même bureau et on met en commun nos idées au bénéfice des jeunes, on pousse tous dans la même direction et on est vraiment contents de ça; on n'est pas gêné de notre programme. »

«Il y en a quelques-uns qui vont se rendre dans le haut de la pyramide au hockey et on va être contents pour eux.»


Le programme des Harfangs est de plus en plus convoité au fil du temps. En plus des nombreux honneurs récoltés en cours d'année [voir tableau], cet été, quatre joueurs du midget espoir ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec - un nombre record - et 17 hockeyeurs seront du prochain camp des Cantonniers de Magog dans le midget AAA. L'an dernier, la moitié des Cantonniers étaient issus des Harfangs. S'il se réjouit du succès de ses équipes au niveau élite, Dominic Desmarais rappelle néanmoins que « la priorité demeure d'encourager la réussite scolaire par le sport » et de faire des élèves « de bonnes personnes ».

« Il y en a quelques-uns qui vont se rendre dans le haut de la pyramide au hockey et on va être contents pour eux, mais il ne faut pas oublier que la moitié de notre programme comporte des jeunes dans le hockey civil. Tout autour ils vont être nombreux à avoir développé de saines habitudes de vie, avoir tissé un réseau social serré, avoir appris à travailler en équipe et s'être épanouis. On ne développe pas seulement des joueurs de hockey; il y en a qui vont faire de très bons médecins et de très bons mécaniciens avec de bonnes valeurs à transmettre à leurs propres enfants. »

En plus de l'ajout de trois entraîneurs à temps complet, le programme Hockey à l'école étendra ses ramifications aux joueurs de hockey BB et CC de cinquième et sixième années du primaire avec l'implantation des mini-harfangs, qui leur donnera la possibilité de profiter des nombreux volets du programme deux fois par mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer