• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Coupe du monde: un appui inconditionnel à Josée Bélanger 

Coupe du monde: un appui inconditionnel à Josée Bélanger

Les joueuses canadiennes Karina LeBlanc, Sophie Schmidt et... (Photo PC)

Agrandir

Les joueuses canadiennes Karina LeBlanc, Sophie Schmidt et Josée Bélanger après le match de jeudi.

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le Canada et Josée Bélanger pourront compter sur un appui aussi énorme qu'inconditionnel lors de leur affrontement contre les Pays-Pays, lundi.

Julia-Sophie Caron-Chevrier, Léa Lamarche, Léah Levac, Maria Gilbert, Emma Orellana,... (La Tribune, Charles Beaudoin) - image 1.0

Agrandir

Julia-Sophie Caron-Chevrier, Léa Lamarche, Léah Levac, Maria Gilbert, Emma Orellana, Juliette Quirion, Hannah Gilpin, Marie-Belle Filteau et Alice Sauriol.

La Tribune, Charles Beaudoin

«Ouiiiiiiiiiiiiii! C'est notre idole!» clament à l'unisson Julia-Sophie Caron-Chevrier, Léa Lamarche, Léah Levac, Maria Gilbert, Emma Orellana, Juliette Quirion, Hannah Gilpin, Marie-Belle Filteau et Alice Sauriol, neuf membres des Verts de Sherbrooke U12 AA, qui siégeront dans la section 108 du Stade olympique lundi. Celles-ci promettent d'encourager leur joueuse favorite, qui était également l'entraîneuse-chef de six d'entre elles au moment où elles s'alignaient avec les U10 des Verts il y a deux ans.

«On a toutes hâte. On va porter notre chandail des Verts pour que Josée nous voie. On a vu le premier match à la télé et l'ambiance a l'air le fun. C'est très bruyant et on va l'être aussi», assurent les joueuses des Verts.

«Elle nous donnait de bons trucs et nous disait de toucher au ballon chaque jour, mentionne Juliette Quirion. C'est ce que je fais maintenant.»

Au point où si Josée Bélanger ferme les yeux un instant lorsqu'elle foulera le terrain synthétique du Stade olympique, elle risque de voir plusieurs de ses fidèles manier le ballon avec elle.

«Josée est très inspirante et nous fait rêver, soutient Emma Orellana. Elle vient de Coaticook et est à la Coupe du monde; ça nous permet de croire qu'on peut commencer ici et se rendre au niveau international tout comme elle.»

Et peu importe qu'il s'agisse d'un résultat de 3-1, 2-1 ou 2-0, toutes prédisent une victoire au Canada par un ou deux buts, des buts de Christine Sinclair et, vous l'aurez deviné, Josée Bélanger!

«J'ai regardé le match des Pays-Bas et je trouve que le Canada a de plus bons atouts et de plus grandes forces à toutes les positions», estime Julia-Sophie Caron-Chevrier.

«Josée a frappé la barre transversale lors du dernier match et la prochaine fois ça va être dans le but», est persuadée Juliette Quirion.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer