Direction France pour Michaël Rhéaume

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après une saison du tonnerre l'an dernier avec les Cougars du Collège Champlain, c'est de l'autre côté de l'Atlantique que Michaël Rhéaume chaussera les patins la saison prochaine.

L'attaquant de 20 ans a paraphé hier une entente d'un an avec les Castors d'Asnières, en seconde division française. Les termes de l'entente n'ont pas été dévoilés, mais Rhéaume ne cache pas avoir été «impressionné».

«On était vraiment impressionnés de ce qu'ils m'offraient. On ne pouvait pas s'attendre à mieux. Ça sera à moi de montrer ce dont je suis capable et faire mes preuves. Je suis très content. On a parlé avec plusieurs équipes et nous (son agent Paul Corbeil et lui) sommes allés pour la meilleure organisation et le meilleur futur assuré.»

Fort d'une saison de 58 buts et 58 mentions d'aide en 51 matchs l'an dernier avec les Cougars du Collège Champlain, Rhéaume ne sera pas dépaysé sur les glaces françaises, où il conservera sensiblement le même rôle que lors de sa dernière saison junior.

«Je vais avoir un rôle important. On m'a embauché pour être le leader offensif de l'équipe et créer de l'attaque. C'est très encourageant.»

«On m'a embauché pour être le leader offensif de l'équipe et créer de l'attaque.»

- Michaël Rhéaume

Rhéaume retrouvera un visage connu non seulement dans son vestiaire, mais aussi à son nouveau lieu de résidence, puisqu'il sera le colocataire du défenseur coaticookois Mickael Fillion, qu'il a affronté à de multiples reprises dans la LHJQ. Celui-ci a signé un contrat avec les Castors la semaine dernière.

«Ça fait moins d'inconnu pas mal, admet Rhéaume. On se connaissait de vue, on se parlait un peu sur la glace et il a l'air d'un super bon gars.»

À Asnières, Rhéaume se joindra au club-école des Gothiques d'Amiens, une formation de la Ligue Magnus, le plus fort circuit de l'Hexagone.

«Mon but c'est de faire carrière là-bas. Comme tout joueur de hockey, j'espère monter dans la plus haute ligue, au niveau de l'élite, et d'être en mesure d'y performer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer