Tigres : «on a tout ce qu'on voulait»

Le directeur général des Tigres de Victoriaville, Daniel... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le directeur général des Tigres de Victoriaville, Daniel Fréchette

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(Sherbrooke) Le directeur général des Tigres de Victoriaville, Daniel Fréchette, a dressé samedi à l'issue du repêchage un bilan fort positif de sa première expérience à son nouveau poste. À ses dires, il ne pouvait espérer meilleur résultat.

« On voulait se grossir, on voulait de la vitesse, on voulait des joueurs de caractère qui ont gagné par le passé et on a tout ce qu'on voulait, analyse-t-il. Les joueurs que l'on voulait, ceux qui étaient sur notre liste, on a pu les prendre. On ne peut pas être plus satisfaits que ça ».

Des les premiers instants de la séance sherbrookoise, les Félins ont profité de leur troisième choix au total pour mettre la main sur l'un des joueurs les plus dominants disponibles en Maxime Comtois (voir autre texte). En tout début de deuxième ronde, le dg a cédé son choix de première ronde en 2016 aux Wildcats de Moncton afin de mettre la main sur le 21e choix et de sélectionner l'attaquant Simon Lefebvre du Laval-Montréal.

« On jugeait que Simon Lefebvre était meilleur que ce que son rang suggérait. S'il n'avait pas été blessé à une cheville la saison passée, il aurait été choisi parmi les dix premiers. Puisque nous avions deux choix de première ronde l'an prochain, nous estimions que nous pouvions payer ce prix », explique-t-il.

En troisième ronde, Fréchette a surpris un peu tout le monde en nommant Jacob Lapierre des Grenadiers de Châteauguay qui était pourtant classé à partir de la neuvième ronde selon la Centrale de soutien au recrutement. Les Tigres semblent avoir vu quelque chose que les autres n'ont pas vu en ce gros attaquant de 6 pieds 2 pouces et 230 livres.

« Il a commencé tranquillement, mais il a les aptitudes d'un professionnel. Il est un des plus gros joueurs du midget AAA, il patine bien et il a un lancer foudroyant. Il aura la chance de travailler avec Bruce Richardson au cours des prochaines années et on va faire tout un joueur avec lui », statue le dg, confiant.

En quatrième ronde, les Félins ont ajouté à leur alignement Antoine Lessard du Collège Antoine-Girouard, un autre attaquant, puis ils ont mis la main sur un premier défenseur au cinquième tour, jetant leur dévolu sur Jack Cameron.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer