Alex Bureau intéresse plusieurs équipes

Alex Bureau... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Alex Bureau

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Il ne faudrait pas être surpris de voir un seul des deux gardiens actuels du Phoenix de Sherbrooke sauter sur la glace du Palais des sports lors du prochain camp d'entraînement.

Puisque plusieurs formations de la LHJMQ demeurent à la recherche d'un bon gardien et que l'offre est plutôt mince, de nombreuses équipes se tournent actuellement vers le Phoenix de Sherbrooke, qui possède aujourd'hui deux portiers pouvant occuper le rôle de numéro 1.

« Étant donné le manque important de bons gardiens de but d'expérience dans la ligue, je reçois un certain nombre d'appels puisque nous en possédons deux bons, admet le directeur général Patrick Charbonneau. Il faut rappeler qu'il y a seulement environ une dizaine de gardiens bien établis qui seront de retour la saison prochaine. »

Selon certaines sources, Alex Bureau intéresserait de nombreuses équipes. Contrairement au joueur d'avenir Evan Fitzpatrick, Bureau serait l'un des rares cerbères d'expérience à se trouver sur le marché, en compagnie de Keven Bouchard des Foreurs de Val d'Or.

Certains avancent aussi le nom de Julio Billia des Saguenéens de Chicoutimi et Louis-Philip Guindon de l'Océanic de Rimouski, qui pourrait être échangé un peu plus tard durant la prochaine saison.

Parmi les équipes qui semblent se concentrer davantage sur la quête d'un nouveau portier, on peut notamment penser aux Cataractes de Shawinigan, aux Wildcats le Moncton, aux Sea Dogs de Saint John et même aux Mooseheads d'Halifax.

Malgré tout, Patrick Charbonneau serait à l'aise de débuter la saison avec Bureau et Fitzpatrick dans l'alignement.

« Je ne peux toutefois pas cacher le fait que les pourparlers sont nombreux. Je pourrais garder les deux, mais si un seul de nos gardiens demeure avec nous, je serais aussi très confortable. »

Les deux prochains jours seront donc cruciaux en ce qui concerne l'avenir de Bureau à Sherbrooke.

« Je vais évaluer le tout dans les prochaines 48 ou 72 heures, a confirmé hier Charbonneau. Si jamais les discussions ne mènent à rien, peut-être qu'il y aura une transaction plus tard cet été. Lorsque nous avons rencontré Evan et Alex, les deux ont confié vouloir être numéro un, ce qui est évidemment impossible au sein d'une même équipe. On fera ce qui est le mieux pour notre organisation et pour eux. On sait qu'on possède donc une bonne monnaie d'échange entre les mains. Puis si l'offre n'est pas satisfaisante, on n'hésitera pas à les garder avec nous. »

Afin de seconder le numéro 1, Nathan Ward-Raymond pourrait s'amener en renfort. Sinon, une autre transaction pourrait avoir lieu.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer