Du plaisir pour tous

Des écoliers lanceront le bal vendredi à Sherbrooke, puis suivront des... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

Des écoliers lanceront le bal vendredi à Sherbrooke, puis suivront des activités durant toute la fin de la semaine. La Fête de la pêche, qui se déroule ce weekend au Québec, ne manquera pas de lustre en Estrie.

Rappelons que tous les résidants du Québec peuvent pêcher sans permis vendredi, samedi et dimanche. Si vous n'êtes pas familier avec les limites de possession, prenez toutefois le temps de consulter au préalable le site du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs car, mise à part l'exclusion temporaire du permis, tous les autres règlements s'appliquent.

Le gouvernement provincial répertorie à nouveau cette année la liste des activités par région sur le site de la Fête de la pêche (www.fetedelapeche.gouv.qc.ca). L'horaire est détaillé et l'on retrouve également les coordonnées des organisateurs pour chacune des localités.

Les activités parrainées se limiteront à la seule journée de samedi à Asbestos, Coaticook, Courcelles, Magog, Saint-Denis-de-Brompton, Scotstown et Weedon alors qu'elles se dérouleront sur trois jours à Sherbrooke.

L'enregistrement des prises débutera seulement le samedi matin. Il sera toutefois permis de pêcher dès le vendredi. Bien que le comité de la Fête de la pêche de Sherbrooke doive se limiter à l'encadrement de cinq sites, il sera possible de s'installer le long des rivières Magog et Saint-François sur le territoire de toute la ville.

Les ensemencements (12 000 truites au total cette année) ont été dispersés. L'une des 20 truites étiquetées vaudra 11 000 $ si elle est capturée avant 14 h dimanche. Celle-ci sera par la suite récompensée d'un prix de 1000 $ et ce, jusqu'au 13 septembre.

Outre cette dernière, une autre truite aura une valeur 1000 $ durant le concours. Il y en aura quatre à 250 $ et 14 à 100 $. Une fois la fin de semaine terminée, un bon d'achat de 50 $ sera remis aux pêcheurs qui se donneront la peine de signaler une capture gagnante en appelant au numéro inscrit sur l'étiquette (819-437-4097).

Le parc Blanchard sera le site névralgique à nouveau cette année pour les ateliers de pêche en herbe, le samedi, ainsi que pour la remise des prix à compter de 14 h 30 dimanche. Un bassin de pêche fermé, aménagé à même la rivière et délimité avec des filets, y sera installé pour la première fois afin de permettre aux jeunes préalablement inscrits au programme Pêche en herbe d'améliorer leurs chances d'une capture. Pas moins de 500 truites y auront préalablement été déposées.

Des prix de participation seront par ailleurs tirés parmi les jeunes pêcheurs. Ceux-ci permettront aux gagnants de prendre part à une excursion de pêche au lac Memphrémagog offerte gracieusement par des guides professionnels.

«Nous sommes prêts pour une fin de semaine chargée d'émotions pour les jeunes», résume le président du comité sherbrookois, Armand Paré.

La Ville de Sherbrooke a renouvelé sa participation financière de 5000 $ pour les ensemencements. D'autres organismes sherbrookois unissent leurs efforts pour fournir une somme équivalente. Les 10 000 $ investis localement sont doublés par le gouvernement québécois.

L'organisation de la Fête de la pêche compte depuis quelques années sur une source de revenus importante. Son dernier souper printanier au poisson lui a rapporté des profits nets de 8000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer