Vert, la couleur de l'espoir

À l'automne 1995, le Mistral Estrie avait remporté... (Photo fournie)

Agrandir

À l'automne 1995, le Mistral Estrie avait remporté un match marathon comportant deux prolongations par la marque de 1 à 0 contre les King of Donairs de Halifax, une équipe semi-professionnelle, pour remporter le Championat canadien senior, une première en 34 ans pour une formation québécoise.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les formations des Verts de Sherbrooke n'auront pas à chercher bien loin pour trouver l'inspiration de se rendre jusqu'au Championnat canadien samedi soir, puisque le Mistral Estrie sera aussi de la partie à l'occasion de la journée d'ouverture du AAA.

À l'automnee 1995, le Mistral Estrie avait remporté un match marathon comportant deux prolongations par la marque de 1 à 0 contre les King of Donairs de Halifax, une équipe semi-professionnelle, pour mettre la main sur le Championnat canadien senior.

Alain Messier, lors d'une échappée, est celui qui a marqué le but qui conférait le premier sacre d'une équipe québécoise en 34 ans à la Challenge Cup. «C'est très rare et difficile à obtenir! rappelle en riant Richard Pierre-Gilles, l'un des membres de l'édition championne du Mistral. C'était quelque chose qu'on n'avait pas prévu, au point où notre vol était prévu deux heures après la finale. Il a pratiquement fallu qu'on se lave à l'aéroport!»

Si ce dernier tend à mentionner que «les planètes étaient alignées» pour expliquer ce résultat phénoménal, son entraîneur-chef de l'époque, Guy Smith, partage un autre point de vue. «C'était une saison extraordinaire avec des gars très passionnés et dévoués à leur sport. Il y avait quatre rondes à jouer avant d'atteindre la demi-finale et finale de la Coupe du Québec. On avait du leadership, du caractère et des gars qui acceptaient leur rôle», vante-t-il.»En 1994, on s'était rendu au Championnat canadien et on avait été éliminés 5 à 1 par Halifax lors du match de la médaille de bronze. Les joueurs avaient appris de leur expérience et ils savaient à quoi s'attendre.»

Hommage samedi

Les Verts de Sherbrooke rendront hommage à l'édition championne du Mistral Estrie samedi soir, lors de la mi-temps du match opposant l'équipe masculine senior à Chaudière-Ouest, qui s'amorce à 20 h sur le terrain Olympique 1 du plateau Sylvie-Daigle. Auparavant, les amateurs de soccer pourront observer toutes les formations AAA des Verts, puisque le U16 féminin, le U17 masculin et le senior féminin fouleront le terrain synthétique à 14 h, 16 h et 18 h respectivement. «C'est une grosse journée d'ouverture pour faire en sorte que les gens puissent assister au plus haut calibre amateur de la région et on souhaite montrer à nos joueuses et nos joueurs que tout est possible si on fait preuve de conviction, mentionne le directeur technique des Verts de Sherbrooke, Louis Provencher. Ça donne des expériences dont ils vont se rappeler toute leur vie.»

Tant l'équipe féminine senior, malgré un début de saison en dents de scie, que l'équipe masculine, toujours invaincue en cinq matchs et qui trône au sommet du circuit, espèrent être la formation qui succédera au Mistral Estrie de 1995. «Ça démontre beaucoup de classe de nous honorer comme ça et si notre legs peut être un petit boost pour eux, ça sera tant mieux», se réjouit Richard Pierre-Gilles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer