Un été chargé pour Cristofanilli

Zachary Cristofanilli s'apprête à passer un rude été... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Zachary Cristofanilli s'apprête à passer un rude été d'entraînement afin d'attendeindre de nouveaux sommets lors de la prochaine saison de ski de fond.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Difficile de croire que le fondeur Zachary Cristofanilli, qui est monté sur la grande estrade pour recevoir le titre d'athlète masculin de l'année au niveau canadien lors du 42e gala annuel de Sports Québec qui a été présenté plus tôt cette semaine à Laval, a déjà eu le ski de fond en horreur.

Celui qui est en pleine ascension depuis deux ans ne se dirigeait pas du tout vers le ski de fond vers l'âge de 10 ans.

« J'allais skier avec mes parents et je détestais ça. Je me souviens avoir déjà tiré mes skis dans le bois. C'est seulement vers l'âge de 14 ans, lors de ma toute première compétition, que le déclic a opéré. Faut croire que j'aimais ça aller vite et qu'avec mes parents le rythme était trop lent », de déclarer Cristofanilli, sourire en coin.

L'athlète d'Orford a vite repris le temps perdu depuis deux ans. Après avoir fait ses classes au sein du Club de ski de fond du parc du Mont Orford et son entraîneur Gilles Lefebvre qui l'a habilement dirigé et développé, Cristofanilli a maintenant sa place sur l'équipe nationale junior et s'entraîne au réputé Centre national d'entraînement Pierre Harvey (CNEPH) au mont Sainte-Anne.

Harvey, son modèle

Cristofanilli, 19 ans bientôt, y passera la saison estivale. « En ski de fond, l'entraînement au niveau national, ça se passe majoritairement l'été. L'hiver, il reste juste assez de temps entre les compétitions pour récupérer et apporter parfois des petits ajustements. Pas question pour moi de me la couler douce cet été. C'est vrai que j'ai atteint des nouveaux sommets depuis deux ans, mais j'ai encore beaucoup de travail devant moi. L'été, j'ai la chance de m'entraîner souvent en même temps qu'Alex Harvey et je réalise ce que ça prend pour passer et briller à l'international. Je vais tout donner pour continuer à m'améliorer », souligne celui qui a des bons mots pour Alex Harvey qu'il dépeint comme le modèle à suivre.

« C'est fou ce qu'Alex réalise sur la scène mondiale. Je l'admire encore plus quand je réalise qu'il est facile d'approche et qu'il n'hésite pas à nous écouter ou nous conseiller lorsqu'on l'aborde. C'est inspirant d'avoir un athlète comme lui à nos côtés. »

Zachary Cristofanilli est présentement en campagne de financement en prévision de sa prochaine saison. On peut l'encourager en consultant le http://makeachamp.com/zacharycristofanilli/21522/

On peut aussi le suivre sur www.facebook.com/zachary.cristofanilli12

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer