Du golf à Victoriaville dès mercredi

Avec l'arrivée du beau temps, plusieurs golfeurs sont à astiquer leurs bâtons... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Avec l'arrivée du beau temps, plusieurs golfeurs sont à astiquer leurs bâtons et doivent convaincre les fourmis dans leurs jambes de patienter jusqu'à l'ouverture des terrains. Comme c'est habituellement le cas, c'est au Club de golf de Victoriaville qu'on s'élancera en premier, le directeur général, Alain Danault, a confirmé les premiers départs pour mercredi 10 h

Évidemment, comme le terrain est encore fragile, l'utilisation des voiturettes ne sera permise que sur les sentiers. Selon le directeur, il faut s'attendre à d'excellentes conditions de golf même tôt dans la saison.La date n'a pas encore été établie pour le petit frère du Club de golf de Victoriaville, le Laurier de Princeville, mais on s'attend à ce que le parcours soit ouvert au public au cours du week-end si Dame nature continue d'être aussi clémente. À Warwick, le directeur du Club de golf Canton, Hugues Lambert, est un peu moins optimiste.

« Il n'y a pas trop de neige, mais le terrain est détrempé. Il faudra attendre que ça sèche avant de travailler le terrain. D'habitude, on ouvre toujours autour du 15, mais cette année on vise le 22 », dit-il, confirmant une certaine impatience des membres de s'élancer sur le parcours.

En Estrie

En Estrie, c'est dans le secteur de Coaticook que les premiers golfeurs devraient être aperçus, l'organisation estimant être en mesure de libérer les tertres de départ à compter de vendredi si le climat le permet. Les clubs sherbrookois de Milby et Longchamps visent, pour leur part, le milieu de la semaine prochaine. Au Club de golf Longchamps, où il y a de nouveaux propriétaires depuis l'automne, on est particulièrement fébrile à l'idée d'accueillir les premiers golfeurs.

« Nous avons utilisé un nouveau procédé avec de la paille pour protéger nos verts et le résultat est remarquable. Ça a protégé nos verts de la glace et ils seront en excellente condition dès le départ », promet-il, précisant que le champ de pratique sera accessible dès samedi et que l'académie de golf commencera également ses activités avant la fin du mois.

Les membres du Club de golf de Sherbrooke et du Club de golf Venise de Magog devront, pour leur part, patienter un peu plus longtemps. Le parcours sherbrookois a été frappé de plein fouet par les températures froides et la neige tarde à y fondre. Selon le directeur, Marcel Savoie, on pourrait encore avoir à patienter deux bonnes semaines avant de finalement s'y élancer. Le son de cloche est le même à Magog où le terrain est nettement plus beau que l'an dernier, mais encore loin d'être accessible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer