Les Cougars en finale

L'attaquant Cédric Montminy a marqué l'un des neuf... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

L'attaquant Cédric Montminy a marqué l'un des neuf buts des Cougars, mercredi à l'aréna Molson. Il a ajouté quatre passes.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Cette fois, les Cougars ont tenu le coup.

Les joueurs du Collège Champlain accèdent pour la deuxième année consécutive à la grande finale de la Ligue de hockey junior du Québec (LHJQ) grâce à une victoire convaincante de 9-1 face aux Mustangs de Vaudreuil-Dorion, lors du septième et ultime match de cette demi-finale, disputé mercredi à l'aréna Molson de l'Université Bishop's.

Les Cougars affronteront donc le Collège Français de Longueuil en finale, à compter de demain, à l'aréna Molson.

Soupir de soulagement pour les Cougars, qui avaient pourtant pris les devants 3-1 dans cette série, avant de voir les Mustangs pousser les hostilités jusqu'à la limite.

Des effluves de la difficile défaite de l'an dernier commençaient d'ailleurs à se faire sentir autour du vestiaire de l'équipe; l'an dernier, les Cougars avaient vécu pareil scénario, menant 3-1 contre Granby en finale. Les Inouk avaient remonté la pente et remporté la Coupe NAPA.

Le cauchemar a semblé recommencer lorsque les visiteurs ont pris les devants 1-0 après seulement quatre minutes de jeu, devant des Cougars nerveux et désorganisés.

Mais un but du capitaine Jeremy Brown inscrit en avantage numérique, à mi-période, a complètement changé l'allure du match.

« Ce ne fut pas le début de match qu'on avait souhaité; on ne gagnait pas nos batailles et ils ont pris les devants. Ce que j'ai aimé, c'est qu'on n'a pas baissé les bras après ça et qu'on est revenus plus forts », a indiqué le numéro 10 des Cougars.

Indiscipline

Les Cougars ont retraité au vestiaire en avance 4-1 après 20 minutes et déjà, on pouvait sentir que les Mustangs avaient baissé les bras. Ils ont définitivement abandonné en tombant dans l'indiscipline, notamment par l'entremise d'Alexandre Gauthier, qui frappé Tristan Perron d'un violent double échec derrière la tête alors que ce dernier était au sol.

Déjà en avance 5-1, les Cougars ont ajouté quatre buts en avantage numérique en un peu plus de trois minutes pour fermer les livres.

« On ne s'attendait pas à ce qu'ils abandonnent comme ça; une avance de 5-1 contre eux, ce n'est jamais sûr. Ils nous ont ouvert la porte et on en a profité. Il n'était pas question de lever le pied », a continué Brown.

« Depuis le jour 1 de la saison, on a la finale dans notre mire. On est passés à 20 minutes de gagner l'an dernier. On a bien l'intention de se reprendre. »

L'entraîneur-chef Pascal Rhéaume, lui, a vanté le concept d'équipe.

« Rapidement, j'ai constaté que le fait d'évoluer avec quatre lignes d'attaque et six défenseurs était un énorme avantage. Eux, ils roulaient à trois trios, et encore. On savait qu'à la longue, on allait en bénéficier. Ce soir (hier), les gars étaient là, ils ont bien travaillé et ils n'ont pas abandonné malgré un départ un peu lent. »

« La série contre Longueuil sera différente; c'est une équipe rapide, bien dirigée, avec un bon système de jeu. »

Michaël Rhéaume (1-4), Cédric Montminy (1-4), Dylan Montcalm (1-2), Hugo Roy (2-0) et Jeremy Brown (2-0) ont été les meilleurs chez les Cougars.

Le gardien Shawn Ouellet a été solide devant les 25 lancers des Mustangs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer