Ça passe ou ça casse pour les Cougars

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) S'il y a un match à ne pas manquer dans la LJHQ cette année, c'est bien celui de ce soir présenté à l'Université Bishop' s. Battus hier par les Mustangs à Vaudreuil-Dorion au compte de 5 à 2, les Cougars de Sherbrooke se voient forcés de disputer le septième et ultime match de cette demi-finale.

La formation du Collège Champlain peut au moins se targuer d'avoir l'expérience de ces parties sans lendemain, même si elle s'est inclinée l'an dernier en finale contre les Inouk de Granby alors qu'elle menait pourtant la série 3 à 1, encore une fois.

«Plusieurs ont ce mauvais souvenir en tête : environ la moitié de l'équipe», mentionne l'entraîneur des Cougars, Pascal Rhéaume.

«On fera tout pour ne pas revivre la même chose cette année, poursuit-il. Il faudra que mes vétérans fassent preuve de caractère et qu'ils prennent les commandes en montrant le chemin aux jeunes.»

Cette fois, pas question pour les Cougars de se faire déborder, feinter, et dominer à outrance en zone défensive.

«On a bien joué dans leur zone, mais on a été intimidés et on a oublié de jouer l'homme, analyse Pascal Rhéaume. On a aussi montré trop de respect aux Mustangs. Voir l'adversaire combler encore un tel déficit, c'est dur à revivre. Mais cette fois, on devra être affamés.»

Un lent départ

Acculés au pied du mur, les Mustangs ne pouvaient pas échapper le sixième match et le sentiment d'urgence s'est fait sentir hier.

Dès les premières minutes de jeu, les locaux ont pris les commandes avec deux buts en moins de 90 secondes pour ensuite en marquer deux autres en milieu de période, ce qui a d'ailleurs mis fin à la soirée de travail de Shawn Ouellet.

Malgré la réplique de Michaël Rhéaume au second tiers, Cédrick Rochefort-Thibault a complété un tour du chapeau au dernier vingt.

Félix Landry a réalisé le deuxième et dernier but des Cougars.

Aucun point n'a été marqué par les Sherbrookois lors de leurs six occasions en supériorité numérique.

À l'inverse, les Mustangs ont compté à leur première occasion d'une série de trois avec l'avantage d'un homme.

«La première période sera cruciale pour nous demain (ce soir à 19 h), estime Rhéaume. La bonne nouvelle, c'est que nous allons maintenant disputer cette septième rencontre à domicile devant nos partisans et avec l'avantage dans les changements de trio. Et plus que tout, je souhaite voir les gars jouer comme si c'était leur dernier match dans la ligue.»

Reste à savoir qui sera envoyé devant le filet des Cougars : Shawn Ouellet ou Alex Leclerc?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer