Conjurer le mauvais sort

Pascal Rhéaume... (Archives La Tribune)

Agrandir

Pascal Rhéaume

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) On ne l'avouera pas ouvertement, chez les Cougars du Collège Champlain, mais la série actuelle qu'ils disputent face aux Mustangs de Vaudreuil-Dorion commence à ressembler un peu trop à celle de l'an dernier contre les Inouk de Granby, en grande finale de la LHJQ.

Les Cougars ne le se rappellent que trop bien; en avance 3-1, Sherbrooke a vu ses rivaux de l'autoroute 10 remporter les trois derniers matchs de la série et ainsi remporter un premier titre de la jeune histoire de la franchise granbyenne.

Certes, il est un peu tôt pour faire des comparatifs méticuleux; les Cougars sont bel et bien en avance par 3-2 face aux Mustangs de Vaudreuil-Dorion. Ces derniers ont en effet remporté le dernier duel entre les deux équipes, dimanche, un gain de 3-2 qui replace les Mustangs dans le coup.

Sherbrooke sera à Vaudreuil-Dorion ce soir pour le sixième match.

«C'est sûr qu'on y pense un peu. On s'en est parlé après le match de dimanche. Mais il ne faut pas vivre dans le passé et apprendre de nos erreurs. Justement, c'est sur ces petites erreurs que l'on doit travailler si on veut remporter la série», a indiqué l'entraîneur-chef Pascal Rhéaume.

Dimanche, les Cougars ont perdu le match en l'espace de 47 petites secondes, en fin de rencontre.

En avance 2-1, ils ont vu les Mustangs prendre les devants pour de bon grâce aux filets d'Olivier Knight-Rouleau et de Gabriel Dubois, marqués alors qu'il ne restait même pas cinq minutes au match. Défaite crève-coeur.

«Les gars étaient un peu nerveux en fin de match, les Mustangs ont mis beaucoup de pression dans notre territoire. Il y a des défenseurs qui ont lâché leur gars et des ailiers qui n'ont pas tenté de bloquer les tirs. Ce sont des petites erreurs qui s'accumulent et qui mènent à des buts.»

Vaudreuil aura donc le vent dans les voiles pour le match de ce soir. Pascal Rhéaume assure toutefois que sa troupe sera prête pour le défi.

«On les a déjà battus chez eux, on peut le refaire. On a maintenant deux matchs pour remporter une seule victoire. Si on veut gagner là-bas, il faudra être plus disciplinés que lors des deux derniers matchs.»

Édouard Michaud (1er) et Alex Carrier (2e) ont marqué pour les Cougars; le gardien Alex Leclerc était d'office et il a bloqué 31 des 34 lancers dirigés vers lui.

Selon la rotation des gardiens instaurée depuis le début des séries, il y a fort à parier que Shawn Ouellet aura le filet ce soir.

Si un septième et ultime match devenait essentiel, il serait disputé demain, à l'Université Bishop' s.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer