Phoenix: des relâchements qui font mal

Le centre Cameron Darcy permet aux siens de... (Archives La Nouvelle)

Agrandir

Le centre Cameron Darcy permet aux siens de demeurer dans le coup dans la série huitième de finale opposant le Phoenix de Sherbrooke aux Islanders de Charlottetown, lui qui compte sept points, dont cinq buts, en trois matchs.

Archives La Nouvelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Morin

Les Islanders de Charlottetown ont pris les devants 2-1 dans la série les opposant au Phoenix de Sherbrooke en profitant de quelques passages à vide de leurs adversaires. Des relâchements qui pourraient faire la différence si le duel entre les deux équipes se prolonge.

Les hockeyeurs de l'Île-du-Prince-Édouard ont tout d'abord égalé un record de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en marquant huit buts en moins de 14 minutes (vous avez bien lu!) lors de la deuxième période du match numéro un à Sherbrooke dans une victoire sans équivoque de 8-2. Au passage, les Islanders ont chassé le vétéran gardien Alex Bureau qui a cédé sa place à la recrue Evan Fitzpatrick pour les deux matchs suivants.

Les protégés de Judes Vallée se sont repris le lendemain au Palais des sports grâce à l'explosion offensive du vétéran Cameron Darcy (trois buts et deux mentions d'assistance). Ils ont ainsi signé une victoire de 7-3 qui faisait croire que le résultat de la rencontre initiale n'était qu'une simple erreur de parcours.

Malheureusement pour les partisans du Phoenix, leurs favoris ont offert un autre bar ouvert à la troupe de Gordie Dwyer lundi soir au Eastlink Center de Charlottetown, leur accordant trois buts en moins de six minutes en début de rencontre. Grâce à l'excellent travail de Fitzpatrick devant leur cage (15 arrêts en première période), les Sherbrookois ont réussi à stopper l'hémorragie, pour ensuite revenir dans le match grâce aux quatrième et cinquième filets de Cameron Darcy.

Malgré la perte de leur gardien étoile Mason McDonald, blessé au bas du coprs après huit minutes de jeu, les Islanders ont finalement signé un gain de 5-2, reprenant du même coup l'avance dans ce huitième de finale.

«On n'a jamais lâché. On aurait très bien pu revenir dans le match. On doit maintenant bâtir là-dessus», a souligné Vallée aux représentants des médias après la rencontre.

Les deux prochains duels entre les deux formations auront lieu dans les Maritimes, dont le premier ce mercredi soir à compter de 19 h (18 h, heure de Sherbrooke). Les Sherbrookois devront notamment trouver le moyen de ralentir Daniel Sprong, Bradley Kennedy et Spenser Cobbold qui comptent pas moins de 17 points en trois rencontres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer