En route vers les Gants dorés

Carole-Anne Mercier, Marie-Line Dallaire, l'entraîneur chef Jean Gauthier,... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Carole-Anne Mercier, Marie-Line Dallaire, l'entraîneur chef Jean Gauthier, Naomie Pelletier et Ludrick Caron, en préparation pour la compétition des Gants dorés, à Rivière-du-Loup.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Cinq boxeurs du Club de boxe de Sherbrooke (CBS) étaient inscrits à la compétition des Gants dorés, qui débutent ce vendredi  à Rivière-du-Loup. Deux d'entre eux n'auront pas à combattre puisqu'ils ont été sacrés champions sans opposition alors que les trois autres auront d'intéressants défis à relever.

Ainsi, Naomie Pelletier (63 kg) et Ludrick Caron (40 kg) n'ont pas trouvé opposition et sont désormais champions de leur catégorie respective.

«Naomie va poursuivre sa préparation en vue du Défi des champions, qui va déterminer quels athlètes pourront participer aux Championnats canadiens, où elle évoluera pour une première fois chez les juniors», a indiqué l'entraîneur-chef du CBS Jean Gauthier.

«Quant à Ludrick, il y avait bien des compétiteurs chez les 38 kg et les 42 kg, mais je n'étais pas d'accord à demander à un jeune de 13 ans de modifier son poids pour boxer. Ce n'est pas dans notre mentalité de boxer à tout prix. On va regarder du côté de la compétition locale et de la Coupe Imperium, début mai, pour lui trouver un peu d'action.»

Le défi sera tout autre pour Carole-Anne Mercier; la boxeuse est en effet championne en titre des Gants dorés 2014 chez les 54 kg; elle disputera par contre les Gants dorés 2015 dans une catégorie de poids inférieur, soit les 51 kg.

«Les filles sont plus costaudes chez les 54 kg; descendre chez les 51 kg lui permettra d'expérimenter autre chose. On se présente avec le même état d'esprit que l'an dernier, soit un combat à la fois. Le défi sera de taille, il y a de bonnes boxeuses à ce calibre et c'est évident que Carole-Anne plus connue, désormais; ses adversaires vont se préparer en conséquence», a dit Jean Gauthier, en précisant qu'il y avait cinq filles en lice chez les 51 kg.

Marie-Line Dallaire, qui a trois victoires à ses cinq derniers combats, boxera aux Gants dorés pour une deuxième année de suite.

«Elle n'a pas pu s'entraîner autant qu'elle l'aurait voulu; c'est par contre une fille qui aime les défis et qui peut causer des surprises. Elle a la capacité de bien se tirer d'affaire. Chez les 54 kg, elle affrontera des boxeuses que Carole-Anne a affrontées l'an dernier. On les connaît donc un peu plus.»

Guillaume Maurice aura quant à lui fort à faire chez les 64 kg. Auteur de quatre victoires à ses six derniers combats, Maurice affrontera des adversaires expérimentés.

«Il y va pour vivre l'expérience. Guillaume ne se met jamais de pression sur les épaules, ce n'est pas un lâcheur, il donne toujours une opposition valable à ses adversaires et il a le respect de ces derniers et de la foule. Il ne reculera pas.»

Les Gants dorés sont réservés aux combattants qui ont 10 combats et plus

La compétition dure toute la fin de semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer