Les Cantonniers n'ont pas dit leur dernier mot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les Cantonniers de Magog n'avaient pas dit leur dernier mot dans la série deux de trois qui les met aux prises aux Gaulois du Collège Antoine-Girouard comptant pour la coupe Dodge. Les troupiers de Félix Potvin ont forcé la présentation d'une partie décisive en savourant un gain de 3-2 dimanche en prolongation à St-Hyacinthe.

Comme ils l'avaient fait lors du match initial de la série deux jours plus tôt à Magog, les Cantonniers ont envahi le territoire des Gaulois du début à la fin du match et ont fait subir un bombardement en règle de 51 lancers au portier Zachary Bouthillier qui a encore une fois été l'inspiration des siens.

Bouthillier a toutefois été surpris sur le but gagnant de Zachary Lavigne dans la 17e minute de jeu de la période de surtemps. Alors qu'il y avait une mêlée avec plusieurs joueurs qui bataillaient dans le coin de la patinoire pour la possession de la rondelle, Lavigne est sorti avec le disque, a contourné le filet à la vitesse de l'éclair et a fait mouche pour le but gagnant.

Nicolas Guay avait enfilé les deux premiers buts des vainqueurs à la période médiane. D'ailleurs, les quatre premiers buts de la rencontre ont été enregistrés dans cette période.

En deux parties, les Cantonniers ont tiré à 93 reprises sur la cage adverse, presque le double des Gaulois (53).

« Nos joueurs démontrent qu'ils ont le goût de prolonger leur saison. Ils ont toujours gardé espoir de percer le mystère que représente le gardien adverse. La première période n'a pas été celle qu'on souhaitait, mais à partir de la deuxième on a pris le contrôle de la partie. C'était encore plus évident en prolongation », a précisé l'entraîneur-chef Félix Potvin qui n'est pas surpris de l'opposition offerte par Antoine-Girouard.

« Eux, c'est leur première série. Ils veulent gagner et sont en santé. Ce sera tout aussi difficile pour le match décisif vendredi prochain à Magog », avertit Potvin.

Même s'il avait bien fait dans le revers de 1-0 vendredi, Xavier Potvin avait cédé sa place à Alex D'Orio hier. Celui-ci a répondu en repoussant 29 rondelles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer