• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Coupe Riders : une Sherbrookoise de 16 ans termine première 

Coupe Riders : une Sherbrookoise de 16 ans termine première

La Sherbrookoise Jeanne Chouinard (à droite), âgée de... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

La Sherbrookoise Jeanne Chouinard (à droite), âgée de 16 ans seulement, a pris tout le monde par surprise samedi en terminant première chez les femmes à la Coupe Riders de Sherbrooke.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Le père de Jeanne Chouinard, Jean-Guy, est un habitué de Ice Cross Downhill. Comme sa fille avait 16 ans cette année (l'âge minimal pour participer aux compétitions), et qu'en plus la Coupe Riders se déroulait dans sa ville de résidence, il était tout naturel qu'il encourage la jeune hockeyeuse à tenter sa chance.

Le duo ne s'attendait probablement pas à ce que la Sherbrookoise monte sur la première marche du podium pour sa toute première course! C'est pourtant ce qui s'est produit samedi soir au mont Bellevue.

«Quand mon père m'a dit que la compétition se déroulerait à Sherbrooke, je me suis lancée dans l'expérience. Mardi, j'ai fait ma première descente. C'était quelque chose! C'était assez imprévu que je me classe comme ça, mais j'ai eu la piqûre et je veux continuer», a-t-elle lancé après la course, encore sous le choc d'avoir remporté la victoire. «Je ne m'y attendais tellement pas! Je voulais juste me qualifier. Mon Dieu, c'est le fun, c'est malade!»

Évidemment, c'est un père pas mal fier de sa progéniture qui l'a serrée dans ses bras en bas de la piste. «Une première course, une première victoire. Elle a 16 ans; je pense qu'elle va pouvoir courser pendant une vingtaine d'années encore si elle fait comme son papa! Moi je n'ai jamais eu la chance de monter sur un podium, quand tu vois ta fille sur le podium, c'est une victoire même pour le papa», a-t-il dit avec émotion.

Une autre Sherbrookoise prenait part à la finale. Sabrina Vallée Perron a terminé quatrième, après une course endiablée. Sa participation à la Coupe Riders était complètement inattendue : elle était venue avec l'entreprise pour laquelle elle travaille faire la descente d'ouverture, pour le plaisir. «Les gars m'ont dit que j'avais les capacités pour faire la finale, donc j'ai tenté ma chance!» dit celle qui aimerait bien participer à d'autres compétitions à l'avenir. «Je fais du patin artistique, du ski alpin et j'ai joué au hockey; ça combine tellement de disciplines!»

Plus de détails dans La Tribune de lundi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer