Coupe Riders : un podium 100% canadien

La finale masculine de la Coupe Riders à... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

La finale masculine de la Coupe Riders à Sherbrooke s'est soldée par un podium 100% canadien. Dylan Moriarty a remporté la première position, suivi des frères Kyle et Scott Croxall.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Alors que plusieurs s'attendaient à voir Dean Moriarty remporter la Coupe Riders samedi, c'est plutôt son frère jumeau Dylan qui a pu mettre la main sur la victoire. «Je suis très content! D'autant plus que cette première place arrive lors d'une course près de chez moi», a dit le Montréalais de 20 ans, tout sourire, quelques minutes après avoir sabré le champagne.

«C'est incroyable! En plus 35 personnes étaient venues m'encourager», a-t-il mentionné.

Classé sixième au monde - à sa première année de compétition seulement -, Dylan était quand même quatre rangs derrière son frère, qui était pour sa part deuxième. On peut s'attendre à une petite tension dans les jours à venir? «Il y a toujours une compétition entre frères, c'est sûr», admet Dylan. «Mais malgré cette victoire, je ne pense pas que je l'ai dépassé dans le classement mondial», a-t-il nuancé.

Victoire pour les frères Croxall

C'est un podium 100 % canadien qui a résulté de l'édition sherbrookoise de la Coupe Riders. Ce sont les frères Kyle et Scott Croxall, respectivement 2e et 3e, qui le complétaient.

«Je suis très content d'avoir eu la troisième place, c'est toujours bon d'être sur le podium, surtout avec son frère et d'autres athlètes canadiens», a mentionné Scott Croxall.

Celui-ci a aussi été sacré samedi grand gagnant du tournoi de la Coupe Riders (par compilation des points obtenus durant les quatre étapes). « C'est complètement incroyable! Je ne m'attendais pas à l'avoir, je ne porte pas vraiment attention aux pointages, c'est juste incroyable», disait-il d'ailleurs à ce propos.

Kyle Croxall était aussi radieux après la course. «Je suis content des résultats, et la finale était très serrée!» remarquait-il.

Les trois vainqueurs se préparent à participer à la finale du Red Bull Crashed Ice, à Edmonton, du 12 au 14 mars.

Plus de détails dans La Tribune de lundi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer