Et de trois pour Sarah-Maude Morin

La Magogoise Sarah-Maude Morin a remporté trois médailles... (Photo fournie)

Agrandir

La Magogoise Sarah-Maude Morin a remporté trois médailles aux Jeux du Québec, dont une d'or en slalom géant et deux d'argent en slalom géant et au combiné.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) La Magogoise Sarah-Maude Morin rentrera au bercail avec des souvenirs plein la tête et trois médailles au cou. Après avoir récolté l'or et l'argent en slalom géant, la skieuse a mis le grappin sur une deuxième médaille d'argent, vendredi, au combiné.

«Je suis pas mal fière de moi, indique la jeune athlète d'entrée de jeu. C'est la première fois que je remporte une première position à l'échelle provinciale. J'avais terminé deuxième à la coupe du Québec.»

Puisqu'il y n'a pas de montagne digne de ce nom dans la région de Drummondville, la jeune Morin a eu la chance de skier à Orford, sur sa montagne, lors de la première journée de compétition. Elle s'est servie de cet avantage pour l'emporter. Vendredi et jeudi, les épreuves de ski étaient disputées au mont Gleason de Tingwick.

«C'est sûr que c'est une motivation supplémentaire lors des entraînements lorsque c'est une année de Jeux du Québec. En plus que ça avait lieu chez nous», ajoute-t-elle.

Maintenant que les Jeux du Québec sont choses du passé, l'adolescente se préparera pour le championnat Can-Am qui aura lieu au Mont Tremblant du 24 au 29 mars.

Une année de rêve

L'Estrie a amassé sept nouvelles médailles au total au cours de la journée de vendredi, ce qui porte son total à 45. Il s'agit d'une année de rêve pour la région qui n'avait pas été en mesure d'atteindre le cap des 30 médailles au Saguenay, il y a deux ans.

«On ne s'attendait pas à ça. L'objectif avant de partir était d'en obtenir une trentaine, nous sommes vraiment satisfaits et fiers de nos athlètes», affirme la porte-parole de la délégation estrienne, Amély Poulin.

Ce sont encore une fois les hommes forts de la région qui lui ont permis une aussi belle récolte. Félix Noël a effectivement obtenu trois médailles d'argent en haltérophilie chez les moins de 85 kg afin de porter à 13 le nombre de distinctions obtenues dans cette discipline. William Poirier, Alexis Métivier-Ferland et Andrée-Anne Guénin avaient également réussi des triplés plus tôt cette semaine, démontrant leur domination tant à l'arraché qu'à l'épaulé-jeté.

Déjà largement primées plus tôt cette semaine, les judokates ont pris le troisième rang lors de la compétition par équipe, alors que les hommes ont dû se contenter d'une cinquième position. En patinage de vitesse, les garçons sont, pour leur part, montés sur la deuxième marche du podium lors de l'épreuve à relais.

L'Estrie aura l'occasion d'ajouter quelques médailles à sa liste, samedi, à l'occasion de la toute dernière journée de compétition de la 50e finale des Jeux du Québec. On aura notamment droit à des finales en plongeon et en haltérophilie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer