Le Québec domine les Jeux du Canada

Les soeurs Annabelle et Sarah Poisson-Grégoire de même... (Photo fournie)

Agrandir

Les soeurs Annabelle et Sarah Poisson-Grégoire de même que Charlotte Hamel ont récolté l'argent au relais 3X6 km féminin, lors des Jeux du Canada.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Sandrine Charron l'avoue d'emblée; malgré ses nombreuses années dans le sport, jamais elle n'a vu pareille domination.

Celle qui est conseillère en sport pour la mission du Québec constate toute l'ampleur de la domination du Québec depuis le début des Jeux du Canada, qui se déroulent en Colombie-Britannique.

Et un rapide coup d'oeil au tableau des médailles confirme ses dires : le Québec domine avec 103 médailles dont 43 en or, loin devant l'Ontario, au deuxième rang avec 66 médailles dont 26 en or. La Colombie-Britannique complète le podium avec 52 médailles, dont 16 d'or.

« Jusqu'à présent, les résultats sont très, très au-delà de nos objectifs. En fait, on n'a jamais vu ça, c'est la première fois que je vois une domination semblable. À un point tel qu'on demande à nos athlètes d'être de bons gagnants, d'être polis et respectueux, il faut les garder en contrôle. On l'entend dans les gradins, les spectateurs encouragent toutes les provinces sauf le Québec. »

Les athlètes estriens ont aussi fait le plein de médailles au cours des derniers jours.

L'équipe de basketball en fauteuil roulant a récolté l'or en battant la Saskatchewan 69-57 en finale; les Sherbrookois Jonathan et Philippe Vermette font partie de cette équipe.

Au hockey, l'équipe féminine du Québec a défait l'Ontario 2-1 en prolongation, procurant l'or à Lidia Fillion (Sherbrooke), Kellyanne Lecours (Victoriaville) et Gabrielle David (Drummondville).

Au biathlon, Félix Bérubé-Larochelle, de Lac-Mégantic, a remporté l'or au relais 3 X 7,5 km hommes, tandis que le relais féminin tout estrien, au 3 X 6 km a remporté l'argent, avec les soeurs Sarah et Annabelle Poisson-Grégoire, et la Sherbrookoise Charlotte Hamel.

« En biathlon, ça nous prouve que nos plans de développement fonctionnent. Jules Burnotte a eu de très bonnes courses individuelles et Charlotte a terminé trois fois au quatrième rang. La progression est importante. Annabelle, qui était absente du biathlon depuis deux ans, nous a vraiment surpris. Au point même de prendre sa place sur le relais. Elle s'est imposée », a résumé Sandrine Charron.

Le judo et le patin artistique, entre autres, sont au menu pour les athlètes estriens au deuxième bloc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer