• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Jeux du Québec: le Centre-du-Québec vise plus haut 

Jeux du Québec: le Centre-du-Québec vise plus haut

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Le Centre-du-Québec entend profiter du fait que les Jeux du Québec seront présentés sur son territoire pour la première fois en plus de 30 ans afin de remporter un nombre accru de médailles et d'atteindre au moins le 13e rang sur les 19 régions sportives du Québec.

Longtemps considérée comme une risée, la région a connu une belle progression au cours des dernières années, atteignant le 15e rang sur 19 au classement des médailles lors des Jeux de Saguenay, en 2013. On croit que le fait d'évoluer devant parents et amis constituera une source de motivation supplémentaire pour l'imposante délégation.

« Nous comptons cette année sur une délégation de 252 membres, dont 187 athlètes, c'est une hausse par rapport à l'an passé qui s'explique par le fait que les Jeux ont lieu dans notre cour. Il y a des sports comme le plongeon, le ski de fond et le curling où nous avons atteint le maximum d'athlète », explique la porte-parole de la délégation centricoise, Dominique Viens.

Toute l'année, on a senti une certaine fébrilité au sein des troupes, surtout dans la région de Drummondville où auront lieu la grande majorité des épreuves. Lors de chacune des épreuves de sélection, on a senti encore un peu plus d'ardeur.

« On sent qu'il y a une fierté supplémentaire du fait que les Jeux ont lieu ici, surtout chez les jeunes de Drummondville qui partageront leurs installations avec des athlètes de partout au Québec », ajoute-t-elle.

Tennis de table, nage synchronisée et hockey féminin

Le Centre-du-Québec possède une tradition gagnante en tennis de table et on s'attend à ce que cette domination se poursuive la semaine prochaine. On aura notamment à l'oeil les prouesses de la porte-drapeau de la région hôte, Camille Jean. La pongiste de 15 ans en sera déjà à une troisième participation aux jeux. On attend également beaucoup de sa cadette Catherine Morin âgée de 11 ans.

En nage synchronisée, la région a récolté trois médailles de bronze il y a deux ans et on s'attend à faire encore mieux cette fois. On aura notamment à l'oeil Léa Blais et Valentina Méjia. En ski de fond, les projecteurs seront tournés vers les frères Édouard et Léo Roy, respectivement âgés de 15 et 12 ans, alors qu'Olivier Ruel et Raphaël St-Pierre ont bien fait toute la saison en patinage de vitesse.

Le Centre-du-Québec tentera également de défendre son titre en hockey féminin. La région n'est peut-être pas la plus populeuse, mais elle bénéficie d'une solide organisation de hockey féminin et ses filles tirent leur épingle du jeu de belle façon.

Au-delà des médailles, la région espère être en mesure de récolter un maximum de bannières récompensant l'esprit sportif. En 2013, elle en avait obtenu trois sur une possibilité de 20. « Nous sommes une région composée d'athlètes qui ont du coeur au ventre et c'est une grande fierté lorsque c'est récompensé », conclut Dominique Viens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer