Volleyball: un duel relevé au programme

L'équipe féminine de volleyball du Vert & Or... (Imacom, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

L'équipe féminine de volleyball du Vert & Or affrontera le Rouge et Or de l'Université Laval en demi-finale ce week-end dans une série de de . Elle tentera de venger sa défaite de l'an passé en demi-finale contre la même équipe.

Imacom, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Chloé Cotnoir</p>
Chloé Cotnoir
La Tribune

(SHERBROOKE) L'équipe féminine de volleyball du Vert & Or se prépare à vivre des séries à l'image de sa saison régulière : très relevées.

Troisième au classement du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ), la formation sherbrookoise (12 victoires, 7 défaites) n'a qu'une victoire de moins que Laval et une de plus que McGill. Montréal arrive en tête avec 15 victoires.

Les joueuses de Denis Fontaine commencent leur demi-finale contre Laval demain à Québec à 19 h, puis elles accueilleront le match no 2 samedi, à 18 h

« On a une belle fiche contre Laval avec trois victoires en quatre affrontements, dont deux victoires à Québec, mais ça va être un combat de tous les instants », admet l'entraîneur.

Les Sherbrookoises voudront d'ailleurs venger leur défaite subie l'an passé contre le Rouge et Or, au troisième match des demi-finales.

« L'équipe de cette année est presque la même que l'an passé, à une joueuse près et je pense qu'on est capable d'élever notre jeu à peu près au même niveau. Il est donc clair que la différence entre les deux équipes se situe dans la préparation mentale », poursuit Denis Fontaine.

La troupe du Vert & Or misera sur sa défensive, particulièrement sur sa première ligne au niveau du bloc, pour bien contrôler le filet.

« Québec est une équipe qui performe bien, dans tous les aspects du match. C'est une équipe qui commet peu d'erreurs, il faudra donc garder une pression constante pour gagner », soutient le pilote de la troupe.

Les hommes accueillent Montréal

L'équipe masculine de volleyball de l'UdeS aura le privilège de jouer tous ses matchs de demi-finale face aux Carabins de l'Université de Montréal à domicile, en raison d'une pénalité que le RSÉQ a imposée aux Carabins à la fin de la saison dernière, pour utilisation d'un joueur inadmissible.

L'entraîneur de la formation sherbrookoise, Marc Lussier, estime que ses athlètes devront profiter de cet avantage pour remporter leurs affrontements contre Montréal, qui a battu l'équipe de Sherbrooke à trois reprises cette saison.

« On sait qu'on a une foule motivante et ça va être un gros plus pour nous. On va jouer dans notre espace et compte profiter de cet avantage », indique Marc Lussier.

Les deux premiers matchs de cette série 2 de 3 se dérouleront demain à 19 h et samedi à 20 h, au pavillon Univestrie de l'UdeS.

« On va bien profiter du fait que ce soit chez nous pour que nos joueurs atteignent un niveau d'excitation optimal. Il faut faire attention parce que c'est facile de déborder et de vouloir en faire trop, mais les gars savent ce qu'ils ont à faire », assure Marc Lussier.

S'ils désirent se rendre en finale, les joueurs de l'UdeS devront combiner leur force pour former « un tous pour un » et jouer dans le moment présent.

« Ils faut garder le focus sur ces deux éléments-là : rester dans le moment présent et fournir un effort maximal. Avec ces deux éléments, on est en business », soutient l'entraîneur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer