• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Football MU-19: le Canada dominé par les États-Unis 

Football MU-19: le Canada dominé par les États-Unis

Le joueur de ligne offensive Patrick Davis, le... (Photo fournie)

Agrandir

Le joueur de ligne offensive Patrick Davis, le demi défensif Adam Auclair, le receveur de passes Marc-Antoine Pivin, de même que l'entraîneur-chef Jean-François Joncas, tous des Cougars du Collège Champlain, étaient au Texas avec l'équipe canadienne MU-19, la semaine dernière, en préparation pour l'International Bowl, disputé samedi.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'équipe canadienne de football MU-19 n'a eu que très peu de chances samedi lors du match de l'International Bowl, qui l'opposait à l'équipe américaine. Conséquence, les locaux ont été sans pitié pour la visite dans une victoire de 35-0.

Les Canadiens ont cependant laissé une bonne impression en début de match alors que leur unité défensive a intercepté une passe du quart américain Ryan Boyle. Ils n'ont cependant pas pu concrétiser ce revirement.

Les Américains ont repris le contrôle du match par la suite, ne laissant pas beaucoup d'ouvertures, en route vers une victoire convaincante, du moins sur papier.

Trois joueurs des Cougars du Collège Champlain participaient à ce match; le receveur de passes Marc-Antoine Pivin, le joueur de ligne offensive Patrick Davis et le demi défensif Adam Auclair. L'entraîneur-chef des Cougars, Jean-François Joncas, y était aussi, à titre de responsable de la ligne offensive.

Pivin était l'un des neufs joueurs canadiens à avoir fait partie de l'équipe canadienne junior qui a pris part au championnat mondial 2014 UM-19 au Koweït.

Il dit avoir adoré son expérience au Texas, là où était disputé l'International Bowl et ce, malgré le pointage à sens unique.

«Je crois que le score ne représente pas vraiment l'issue du match. On a bien joue malgré le score. Offensivement, nous n'avons tout simplement pas réussi à terminer nos poussés, même si on a bien progressé.»

Pivin, l'un des meilleurs receveurs du collégial division 1 l'an dernier, agissait comme partant, samedi.

«Oui les Américains étaient très bons, plusieurs d'entre eux vont jouer en division 1 NCAA cette année. Mais on sentait que l'on pouvait jouer avec eux. J'ai adoré l'expérience! Jouer contre des bons joueurs comme ça te permet de t'améliorer et de voir où tu en es personnellement. On avait un excellent coaching staff pour nous encadrer et on a eu du plaisir tout au long de la semaine.»

L'ancien des Harfangs de l'école secondaire du Triolet ne cache pas qu'il aimerait explorer ses chances de jouer aux États-Unis, une fois son parcours collégial achevé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer