Les Cougars s'inclinent 5-2

Marc-Anthony Therrien a célébré son 50e but avec... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Marc-Anthony Therrien a célébré son 50e but avec ses partisans sous le regard amusé de Félix-Antoine Bergeron.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Yanick Poisson
La Tribune

(PRINCEVILLE) L'attaque à cinq des Cougars de Champlain a accordé plus de buts qu'elle en a marqués, vendredi soir au centre Paul-de-la-Sablonnière de Princeville et c'est ce qui a permis au Titan de l'emporter par la marque de 5-2.

« C'est notre lacune cette année l'avantage numérique et nous affrontions la deuxième meilleure unité de désavantage numérique de la LHJQ. On savait que ce ne serait pas facile, mais pas à ce point-là. Nous avons eu quatre attaques à cinq en début de match, il fallait au moins en marquer un. C'est définitivement ce qui a fait la différence », estime l'entraîneur-chef des Sherbrookois, Pascal Rhéaume.

Plutôt que de retraiter au vestiaire avec une priorité, les visiteurs tiraient de l'arrière 1-0 après 20 minutes de jeu. Ce pointage est demeuré inchangé jusqu'en milieu de troisième tiers, lorsque ce même Banville a doublé la marque.

Les Cougars ont ensuite bénéficié d'un avantage numérique de deux hommes pour réduire l'écart, mais Félix-Antoine Bergeron a riposté quelques instants plus tard se dirigeant seul vers le filet d'Alex Leclerc et le déjouant habilement.

Afin d'ajouter l'insulte à l'injure, Marc-Anthony Therrien a lui aussi marqué à court d'un homme afin de permettre à son équipe de respirer un peu mieux. Il s'agissait pour lui d'un 50e filet cette saison, il est le premier à réussir cet exploit dans l'uniforme princevillois. Au total, les Sherbrookois ont dirigé 37 tirs sur la cage de Philippe-Alexandre Vinette, mais ce dernier n'a cédé qu'à deux reprises.

« Phil a été très très bon. Il nous a tenu dans le match, surtout en deuxième période alors que ça bourdonnait pas mal. Les défenseurs ont aussi fait du gros travail, ils ont bloqué beaucoup de lancers », analyse l'entraîneur-chef du Titan, l'ancien Cougar Guillaume St-Denis.

Un aperçu des séries

Les représentants du Collège Champlain s'inclinent ainsi pour une quatrième fois en autant de présences à Princeville cette saison. Chaque fois, ils ont disputé des matchs serrés, mais n'ont pu trouver le moyen de gagner. Rhéaume estime que cette situation pourrait devenir source de motivation en séries.

« Le Titan a une équipe physique et joue bien sur une petite patinoire. Nous savons toutefois que nous sommes en mesure de rivaliser et je crois que ça jouera dans la tête de mes joueurs. Ce sera une motivation d'aller chercher notre première victoire à Princeville », dit-il.

Chose certaine, si le Titan veut certainement être plus discipliné, les Cougars tenteront d'être plus convaincants sur l'attaque à cinq. « On essaie trop de choses, il faudra revenir à la base, prendre des lancers au filet et être les premiers sur les retours », suggère l'attaquant Michael Rhéaume.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer