Défaite amère pour les Cantonniers

William Leblanc... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

William Leblanc

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Défaite amère pour les Cantonniers de Magog qui ont plié l'échine 2-1 mercredi soir contre les Lions du Lac St-Louis. Ces derniers ont enfilé le but vainqueur avec seulement 50 secondes à écouler au troisième engagement.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les Lions avaient accordé 25 buts à leurs trois joutes précédentes avant de se frotter aux Cantonniers. Ces derniers n'ont pas eu le même succès face à la défensive plutôt douteuse des Lions alors que seul William Leblanc s'est inscrit au pointage au troisième tiers.

Pas une puissanceVrai que la formation magogoise ne représente pas une puissance offensive. À leurs neuf dernières parties, les adolescents de Félix Potvin ont enregistré deux buts ou moins dans sept d'entre elles. «On manque de fini autour du filet adverse. On crée des chances, mais la rondelle ne trouve pas son chemin jusqu'au fond du filet. Ce serait inquiétant si nos chances de marquer étaient inexistantes, mais ce n'est pas le cas», soutient Félix Potvin.

Les Cantonniers ont aussi profité de sept avantages numériques sans pouvoir en tirer profit. Quand ça va mal!

Déçu du pointage final, Potin se montrait néanmoins satisfait de l'effort des siens. «Je n'ai rien à redire contre l'effort des gars. Ils ont travaillé d'arrache-pied. On a vu une certaine panique s'installer chez les Lions en troisième période même s'ils profitaient de l'avantage de la glace. Nous voulons être une équipe contre qui c'est difficile de jouer et c'est ce que j'ai vu ce soir (hier)», d'enchaîner le pilote magogois.RevirementReste que les Cantonniers étaient à 50 secondes d'ajouter au moins un point en banque. «Nous avons causé un revirement à notre ligne bleue et un habile compteur comme Arnaud Durandeau n'allait pas rater cette occasion qui s'est présentée à lui sur un plateau d'argent», a mentionné Potvin.

Xavier Potvin était de retour devant la cage magogoise et celui-ci a excellé, méritant même la seconde étoile de la partie avec 31 arrêts.

Magog retournera dans la mêlée samedi en visitant le Collège Antoine-Girouard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer