Une partie pas comme les autres pour le Phoenix

Le défenseur du Phoenix Jérémy Roy a partagé... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Le défenseur du Phoenix Jérémy Roy a partagé la glace samedi avec de jeunes patineurs au parc Saint-Alphonse-de-Liguori.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Le Phoenix disputait trois parties en autant de jours en fin de semaine, dont une pas comme les autres. Après leur défaite de vendredi, et à la veille du match contre les Sea Dogs de Saint John, les joueurs du Phoenix ont affronté samedi après-midi... des enfants!

L'organisation sherbrookoise a effectivement accepté l'invitation du Club Optimiste, ce qui a rendu heureux une centaine de jeunes hockeyeurs âgés entre cinq et neuf ans.

« J'étais excité à l'idée de venir voir de près les joueurs du Phoenix, a admis Jérémy Bombardier. Je suis un partisan du Phoenix. J'espère juste qu'ils gagneront dimanche! Je me trouve chanceux de pouvoir jouer avec eux. On se fait des passes et on marque des buts ensemble! Ça fait spécial : on n'a pas cette opportunité à chaque jour. »

L'activité regroupant une douzaines de joueurs du Phoenix se déroulait aussi aux parcs Adrien-Cambron et Paul-Marin.

« C'est la 19e fois que nous organisons ce rendez-vous extérieur, a souligné Luc Demers, l'instigateur du projet. On fournit l'équipement pour le hockey libre, sauf les patins. Puisqu'on remet des sous aux équipes de hockey mineur de Sherbrooke pour leur permettre de financer leur saison, en retour, elles nous fournissent des bénévoles pour organiser cette activité. »

Après les Faucons de Sherbrooke, les Castors ou les Cougars par exemple, c'était donc au tour du Phoenix de collaborer à l'événement, et ce, pour une deuxième année informe M. Demers.

« Malgré le froid, la participation est bonne! » s'est-il réjoui.

Le défenseur étoile Jérémy Roy et l'attaquant du Phoenix Gabriel Fontaine étaient d'ailleurs chaudement habillés afin d'avoir du plaisir pendant ces deux heures de hockey.

« Ce type d'événement nous rapproche de la communauté et de nos fans, a soutenu le Sherbrookois Gabriel Fontaine. On tient à redonner d'une certaine façon. Si j'avais la chance de jouer avec de meilleurs joueurs quand j'étais jeune, je saisissais l'occasion! »

« Je pense qu'on devient des modèles pour les jeunes, a affirmé Jérémy Roy. On est leurs idoles en quelque sorte et ils apprennent à mieux nous connaître dans d'autres situations. On a tous beaucoup de plaisir même s'il fait froid! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer