Les Cantonniers se montrent peu convaincants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les Cantonniers de Magog ne sont guère convaincants depuis le début de l'année 2015. Disputant un troisième match d'affilée devant leurs partisans au cours des cinq derniers jours, les Magogois ont encaissé un revers de 2-1 en fusillade devant les Lions du Lac St-Louis. Durant cette séquence à domicile, les troupiers de Félix Potvin ont dû se contenter d'une maigre victoire.

Difficile de se donner des chances de victoire lorsque l'équipe montre autant de carences offensives. Durant ces trois joutes sur leur patinoire, les Cantonniers n'ont pu faire mieux qu'inscrire trois buts. À leurs six dernières rencontres, les Cantonniers revendiquent cinq petits buts.

Heureusement que le cerbère Alex D'Orio, qui a été d'office pour ces trois rencontres en l'absence de Xavier Potvin qui était allé prêter main-forte aux Remparts de Québec durant cette période, a été solide comme le roc pour limiter les dégâts. D'ailleurs, D'Orio a mérité la première étoile lors des deux dernières parties des siens.

« Alex a maintenu le suspense en se montrant une fois de plus à la hauteur de la situation. Sans lui, il n'y aurait jamais eu de prolongation », déplorait Félix Potvin.

Même scénario

Encore une fois les Cantonniers ont été lamentables durant 40 minutes de jeu avant de montrer les dents au troisième engagement. « On ne peut se permettre de jouer 20 minutes sur 60 et penser qu'on va s'en sortir. C'est le même scénario qui se répète depuis la pause des Fêtes », d'ajouter le mentor magogois.

Les optimistes pourraient dire que parmi les points positifs à retenir, il y a la tenue de l'équipe en défensive, mais Potvin ne le voit pas du même oeil. « Je le répète, c'est le gardien qui sauve les meubles. Les joueurs font à leur tête; nous sommes toujours deuxièmes sur les rondelles libres et je ne vois pas beaucoup de pression sur le porteur du disque dans nos replis défensifs. Au-delà des victoires, il faut surtout remettre l'équipe sur les rails afin qu'elle soit prête pour les séries qui débutent dans un mois. Un virage s'impose », souligne Potvin.

Mentionnons que c'est Tristan Gagnon qui a privé le cerbère Ryan Coughlin d'un blanchissage en le déjouant à la période médiane.

Cette semaine, les Cantonniers reprendront les deux parties contre les Gaulois du Collège Antoine-Girouard qui n'avaient pas été jouées les 19 et 21 décembre. Mercredi, les Magogois se rendront à Saint-Hycianthe. Vendredi, les rôles seront inversés et les Gaulois s'amèneront à l'aréna de Magog.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer