Les Cantonniers marquent enfin

À force d'insister, les Cantonniers ont mis fin... (IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

À force d'insister, les Cantonniers ont mis fin à une disette de 138 minutes de jeu sans but sur leur patinoire contre le gardien Alexandre Plourde.

IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Un but de William Leblanc en avantage numérique au début de la troisième période a procuré une victoire de 2-1 aux Cantonniers de Magog aux dépens du Phénix du Collège Esther-Blondin vendredi. Un gain qui met fin à une série de trois défaites des Magogois à domicile.

Le défenseur Ludovic Karsh avait ouvert la marque pour les locaux à mi-chemin de la période initiale. Ce but mettait fin à une disette de 138 minutes de jeu sans but pour les Cantonniers sur leur patinoire.

Un but qui a certainement soulagé les protégés de Félix Potvin, mais qui n'a pas donné les résultats escomptés, les visiteurs prenant l'initiative du jeu le reste de la période. Un scénario qui s'est répété aussi au deuxième tiers. Lors de ces 40 minutes de jeu, seul le brio du gardien Alex D'Orio a empêché les visiteurs de prendre les devants dans le pointage.

«On avait bien amorcé la partie, mais on a visité le banc des punitions beaucoup trop souvent à mon goût dans les 40 premières minutes de jeu. On avait parlé de l'importance de jouer avec discipline pour mettre toutes les chances de notre côté et secouer notre torpeur à la maison, mais on a assisté au contraire en écopant de nombreuses punitions stupides. Cela a eu pour effet de nous couper les ailes et de donner des munitions à nos adversaires», d'analyser Potvin qui a également vu les siens éprouver certaines difficultés avec la vitesse du Collège Esther-Blondin.

«On a été un peu surpris par leur rapidité et leur vitesse d'exécution, mais on a fait les ajustements qui s'imposaient pour les ralentir à compter de la troisième période», fait valoir Potvin dont l'équipe a gagné ses deux duels face à la troupe de Paulin Bordeleau cette saison.

Le pilote magogois était également heureux de voir le but gagnant enfilé par William Leblanc qui avait connu un match difficile deux jours plus tôt. «William est un gars mature. Il sait quand il peut faire mieux. Il a bien rebondi ce soir (vendredi).»

Aux trousses des Lions

Cette victoire a aussi permis aux Cantonniers de s'approcher à deux points du troisième rang de la section Reebok détenue par les Lions du Lac St-Louis qui seront justement les visiteurs demain après-midi.

«Ce sera un autre gros match, mais de toute façon, ils le sont tous à ce stade-ci de la saison. C'est important qu'on creuse l'écart avec les équipes qui sont derrière nous au classement et c'est ce qu'on vient de faire en ayant le meilleur sur le Phénix. Dimanche, on regardera maintenant devant, car les Lions sont à notre portée», de terminer Potvin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer