Autre match à oublier pour le Phoenix

Auteur d'un blanchissage vendredi, Alex Bureau a connu... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Auteur d'un blanchissage vendredi, Alex Bureau a connu une sortie difficile samedi, cédant à huit reprises sur 31 lancers.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les célébrations ont été de courte durée pour le Phoenix de Sherbrooke, qui a été complètement surclassé par les Cataractes de Shawinigan samedi après-midi.

Impeccables en défensive la veille contre les Voltigeurs de Drummondville, les hommes de Judes Vallée ont présenté un visage complètement à l'opposé au Centre Gervais Auto et ont été humiliés au compte de 8 à 2.

Anthony Beauvillier, Alexis D'Aoust, Alex Pawelczyk, James Phelan et Christophe Lalonde ont inscrit cinq buts sans riposte lors des 40 premières minutes de jeu et les Cats n'ont jamais regardé derrière par la suite.

«On essaie de faire des jeux trop compliqués, déplore le vétéran Raphaël Lafontaine. On savait qu'on jouait un deuxième match en moins de 24h; il aurait fallu qu'on joue simple, qu'on mette de l'échec-avant, mais on a fait le contraire et ça nous a coûté plein de buts.»

L'entraîneur-chef Judes Vallée peinait quant à lui à expliquer la débandade des siens. «Des échappées on en a donné quelques-unes cette année, mais deux dans la même période, c'est un manque de concentration total. Après le troisième but, on a essayé de jouer tout seul.»

«Ç'a été revirement par dessus revirement et pourtant hier on a joué un bon match de ce côté-là. C'est dur à comprendre», notait Vallée.

Auteur d'un blanchissage vendredi, Alex Bureau a connu une sortie difficile, cédant à huit reprises sur 31 lancers. À l'inverse, les fois où le Phoenix a pu obtenir de réelles chances de marquer ont été stoppées aussitôt par le brio du gardien Marvin Cüpper, qui a bloqué 27 des 29 tirs dirigés vers lui.

Seuls Tim Wieser, en deuxième période lors d'un avantage numérique, et Aaron Hoyles, sont parvenus à tromper sa vigilance. Le Suisse est devenu le premier joueur de la LHJMQ à atteindre le plateau des 30 buts cette saison.

Olivier Caouette, Dylan Labbé et Giovanni Fiore ont été les autres marqueurs du côté de Shawinigan, qui ont du même coup vengé leur défaite de 7 à 1 subie aux mains du Phoenix en octobre.

Les Sherbookois n'affichent qu'une victoire à leurs six derniers matchs et poursuivent leur glissade au classement général, pointant maintenant au neuvième rang de la ligue, un point derrière les Cataractes.

Les deux équipes s'affronteront de nouveau jeudi prochain, au Palais des sports.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer