Tigres de Victo : Daniel Fréchette devient dg

Le président des Tigres de Victoriaville, Johnny Izzi,... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le président des Tigres de Victoriaville, Johnny Izzi, affirme que le nouveau directeur général, Daniel Fréchette, est un homme de caractère qui connaît bien la mécanique de la LHJMQ.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) À moins d'un revirement de situation, les Tigres de Victoriaville devraient s'inscrire dans le camp des vendeurs lors de la prochaine période des transactions. Même s'ils connaissent un début de saison de rêve et qu'ils occupent le septième rang du classement de la LHJMQ, ils entendent respecter le plan et les objectifs qu'ils se sont fixés en début de campagne.

Les Félins ne se battent pas pour une place en série contrairement à ce que plusieurs «observateurs» ont avancé avant que les patinoires ne soient lignées. Ils ont même battu des Remparts de Québec et Océanic de Rimouski pourtant propulsés par de nouvelles acquisitions, et ce, pas plus tard que le week-end dernier.

Les joueurs des Tigres jouent du bon hockey, ils ont adhéré aux enseignements de l'entraîneur Bruce Richardson et, par le passé, ils auraient forcé la main du directeur général afin qu'il acquière au lieu de vendre. Cette saison, ce sera différent.

«Notre objectif est de bâtir une équipe afin de ramener la Coupe du Président à Victoriaville dans quelques années, a statué le président, Johnny Izzi.

«Nous avons établi un plan et il est important de le respecter si on veut atteindre nos objectifs. Il peut être tentant de déroger, mais il faut garder le focus», a renchéri l'entraîneur-chef.

Le nouveau directeur général, Daniel Fréchette, a indiqué qu'il comptait prendre le temps de discuter avec ses homologues avant de se faire une idée précise de ce à quoi ressemblera la période des transactions.

Il a toutefois affirmé que les Tigres désiraient une bonne équipe sur la patinoire en première moitié de saison et une équipe compétitive malgré les transactions en deuxième moitié.Une chose est certaine, l'acquisition de choix de première ronde sera un enjeu majeur au cours des prochaines semaines.

«Les choix de première ronde sont importants, le talent est en première ronde. Les Foreurs de Val-d'Or avaient plusieurs choix de première ronde au sein de leur organisation lorsqu'ils l'ont emporté. C'est d'autant plus crucial que nous possédons un groupe d'entraîneurs d'une grande qualité qui pourra travailler à développer ces jeunes-là», a-t-il dit.

Parmi les joueurs qui sont susceptibles de changer d'adresse à compter du 20 décembre, on retrouve Angelo Miceli, Yan-Pavel Laplante, Tommy Veilleux et Chase Marchand.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer