• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Décès de Jean Béliveau: tristesse et opportunité pour les collectionneurs 

Décès de Jean Béliveau: tristesse et opportunité pour les collectionneurs

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à l'exposition... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à l'exposition en mémoire de Jean Béliveau présentée ce week-end en marge des rencontres de Tigres de Victoriaville.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) La Tournée des collectionneurs faisait escale à Drummondville ce week-end et elle a été un peu plus courue qu'au cours des éditions précédentes. Aux nombreux passionnés à la recherche de la perle rare ou d'une bonne conversation se sont ajoutés des fanatiques de Jean Béliveau.

La légende du hockey fait courir les foules, même après son décès. Pendant qu'il était exposé en chapelle ardente, on s'arrachait les articles le concernant, tant mieux s'ils comportent sa signature.

Le Montréalais Jacques Lachepelle possède une impressionnante collection de cartes de hockey. Il se spécialise dans la vente, l'échange et l'achat de cartes des années 1950, 1960 et 1970. Soit les années où Béliveau a chaussé les patins avec les Canadiens de Montréal.

Loin de vouloir jouer d'opportunisme sur le dos du disparu, il n'a pas changé sa façon de présenter son butin, mais a tout de même vendu plus de cartes du grand numéro 4 que de n'importe quel autre joueur.

«Je ne suis pas du genre à profiter de la mort de quelqu'un pour faire de l'argent. Je suis venu ici sans aucune idée en tête, mais oui, il s'est vendu plus de Jean Béliveau qu'à l'habitude et certaines personnes sont venues exprès pour ça», confie-t-il.

«J'ai été vraiment triste d'apprendre que Jean Béliveau est décédé.»


André Daunais... (La Tribune, Yanick Poisson) - image 3.0

Agrandir

André Daunais

La Tribune, Yanick Poisson

«Ton prix sera le mien»

André Daunais de la région de Sorel possède plus de 600 articles en lien avec le Gros Bill, dont une grande majorité ont été autographiés. Il se rendait de façon régulière chez le joueur de hockey afin d'obtenir sa griffe. Encore récemment, il devait s'y rendre, mais l'état de santé de Béliveau ne lui permettait plus.

«J'ai été vraiment triste d'apprendre que Jean Béliveau est décédé. Il était mon idole de jeunesse, ça faisait 25 ans qu'il m'accordait quelques heures de temps à autre pour autographier mes articles. La dernière fois que j'ai appelé, sa femme m'a dit qu'à moins qu'il remonte la pente, c'était fini les signatures», raconte-t-il.

Le kiosque de M. Daunais était évidemment fort prisé lors de la plus récente étape de la Tournée des collectionneurs. Un homme a fait l'acquisition de la carte recrue émise par Parkhurst au cours de la saison 1953-54, alors qu'un autre voulait mettre la main sur une série de photographies authentiques autographiées. Le collectionneur a préféré ne pas vendre.

«Il est venu me voir et m'a dit: ton prix sera le mien. Normalement, je les aurais vendues, mais j'ai décidé de garder mes photos. Maintenant qu'il est décédé, il ne sera plus possible d'en obtenir de nouvelles», explique-t-il.

M. Daunais a plutôt choisi de participer à des expositions. Il sera notamment du côté de Trois-Rivières au cours des prochaines semaines.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer