Fitzpatrick vole un point à Rimouski

Evan Fitzpatrick... (Archives La Tribune)

Agrandir

Evan Fitzpatrick

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le gardien Evan Fitzpatrick a volé à la rescousse du Phoenix de Sherbrooke vendredi contre l'Océanic de Rimouski, mais la meilleure équipe du circuit Courteau a finalement eu le meilleur par la marque de 4 à 3 en fusillade sur les Sherbrookois.

Appelé en relève, le cerbère de 16 ans n'a été déjoué qu'en tirs de barrage pendant que ses coéquipiers se butaient à Philippe Desrosiers, et la troupe de Judes Vallée a dû se contenter d'un point.

Faux départ

Un point au classement dont les Sherbrookois seront certainement soulagés, puisqu'ils ont bien mal amorcé la rencontre. L'Océanic a marqué trois fois sans réplique tôt en première période pour chasser Alex Bureau de la partie.

À son premier match avec l'Océanic depuis qu'il a été acquis des Voltigeurs de Drummondville mercredi, Charles-David Beaudoin a ouvert la marque pour Rimouski. Inspirés par l'ancien capitaine drummondvillois, Vincent Dunn et Christopher Clapperton ont marqué à deux minutes d'intervalle pour procurer une avance de trois buts à l'Océanic et chasser Bureau du match après seulement 8 minutes 14 secondes de jeu, lui qui a cédé à trois reprises sur quatre tirs.

Aaron Hoyles n'a guère mieux paru. Le numéro 11 était sur la glace pour les trois buts marqués contre son équipe. L'arrivée de Evan Fitzpatrick en remplacement de Bureau a cependant fouetté ses coéquipiers, et particulièrement les membres du troisième trio. Chase Harwell a réduit l'écart à 3-1 un peu plus de deux minutes plus tard avec son premier de la saison.

Les Sherbrookois sont ensuite sortis forts en deuxième période. Simon Desbiens a rétréci l'avance de Rimouski à un seul but dès la reprise en période médiane et Raphaël Lafontaine a ramené le score à égalité à la toute fin avec son troisième de la saison.

Sentant le match lui échapper, l'Océanic de Rimouski a bombardé la cage du Phoenix en troisième période, mais Fitzpatrick n'a jamais cédé, terminant la soirée avec 34 arrêts en autant de lancers.

Le Phoenix tentera de rebondir samedi soir contre les Voltigeurs, à Drummondville. Evan Fitzpatrick sera de retour devant le filet sherbrookois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer