Wieser se donne en spectacle à Bathurst

Tim Wieser... (La Tribune, Jérôme Gaudreau)

Agrandir

Tim Wieser

La Tribune, Jérôme Gaudreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bathurst) Le Phoenix de Sherbrooke a conclu son voyage dans les Maritimes avec une victoire de 5-0 face au Titan samedi soir. Le héros de la soirée? Tim Wieser, qui a réalisé un tour du chapeau en première période, et ce, en moins de dix minutes. Un record de concession.

La troupe de Judes Vallée a ainsi ramené cinq points sur une possibilité de six lors de son périple de six jours dans les provinces de l'Est.

Le jeune attaquant suisse n'a pas perdu de temps avant de commencer sa soirée de travail fructueuse. Un peu plus de cinq minutes après la première mise au jeu, Tim Wieser a trouvé un trou entre la jambière de Jacob Brennan et le poteau, ce qui lui a permis de marquer son premier but du match après un jeu de passes entre Mikael Sabourin et Vincent Deslauriers.

« Le pire c'est que je venais de manquer mon échappée et ensuite, j'avais une chance de diriger la rondelle vers le but d'un angle restreint, explique Wieser. J'étais content quand j'ai vu la rondelle derrière la ligne, parce qu'on a enfin compter le premier but et c'est toujours plus facile d'entamer un match avec l'avance. »

Six minutes plus tard, Wieser, bien placé encore devant le filet, a cette fois reçu la rondelle de Daniel Audette pour donner les devants aux siens 2 à 0.

Et à la 14e minute de jeu, le Suisse a complété son tour du chapeau en acceptant le relais de son compatriote Kay Schweri, qui avait brillamment travaillé derrière le filet afin de garder possession de la rondelle.

« Je dois remercier Kay, parce que plus de la moitié de mes buts ont été comptés grâce à ses passes. Kay est tellement à l'aise derrière le filet et il me repère bien. Je suis chanceux de jouer avec lui. »

Wieser est ainsi devenu le meilleur buteur du circuit Courteau grâce à son 27e but en 26 parties.

« Ce n'est pas terminé, il n'y a que 26 parties de disputées », termine Wieser.

La domination se poursuit

Le Phoenix n'a pas dérougi au second tiers. Après avoir raté plusieurs chances lors d'un avantage numérique à 5 contre 3, Kay Schweri a ajouté un 4e but pour le Phoenix, deux secondes après le retour des deux joueurs du Titan.

Comme si ce n'était pas suffisant, le Titan a permis à Thomas Grégoire de marquer son premier but de sa carrière junior grâce à un tir de la ligne bleue en supériorité numérique, ce qui a fait bondir tous ses coéquipiers sur le banc. Le tout devant son père Jean-François Grégoire, assistant-entraîneur du Titan.

« Il s'agit d'une étape très importante dans la carrière d'un joueur de hockey. J'étais très content! » a confié Thomas Grégoire.

« Le but de Thomas en faisait un de plus pour le Phoenix après tout, mais j'étais content pour mon fils, souligne le paternel. On a une équipe jeune et il y a des soirées plus dures que d'autres... »

Bureau se dresse

Moins électrisante que les deux précédentes, la troisième période a été l'affaire des cerbères Alex Bureau et Alexandre Lagacé. Bureau s'est montré intraitable face à la formation d'Acadie-Bathurst, en arrêtant 18 rondelles au total.

Les joueurs du Titan ont d'ailleurs voulu venger l'affront en faisant preuve de robustesse, mais aucun joueur du Phoenix n'a voulu jouer à ce jeu en jetant les gants.

Le Titan a écopé de huit pénalités simples, dont deux coûteuses, contre trois pour le Phoenix qui n'ont pas été profitables pour le club d'Acadie-Bathurst.

L'action reprendra vendredi alors que le Phoenix retournera sur la route et prendra la direction de Rimouski.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer