Succès en or aux Gants d'argent

La boxeuse Anne Marcotte a remporté le bronze aux Gants... (Photo fournie)

Agrandir

La boxeuse Anne Marcotte a remporté le bronze aux Gants de bronze (cinq combats et moins), l'an dernier. En fin de semaine, elle a remporté l'or aux Gants d'argent (10 combats et moins). Elle est accompagnée de ses entraîneurs Jean Gauthier, Martin Ferland et Stéphane Monast.

Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Sherbrooke) Les boxeurs et boxeuses du Club de boxe de Sherbrooke ont récolté les honneurs à la compétition des Gants d'argent (10 combats et moins) tenue le week-end dernier.

Les cinq représentants de Sherbrooke ont ramené quatre médailles à la maison et une cinquième devrait se confirmer prochainement.

À cela s'ajoute la confirmation de la présence de Naomie Pelletier aux championnats canadiens, catégorie juvénile à la fin janvier à Québec.

Anne Marcotte a remporté l'or chez les 52 kg et Ludrick Caron a fait de même chez les 36 kg, alors qu'Ingrid Dubuc (60 kg) et Mathieu Lacasse (63 kg) ont remporté le bronze dans leur catégorie respective.

Manuel Pelletier-Mayette (72 kg) a remporté ses deux combats et il disputera la finale dans sa catégorie lors d'un gala à venir. Il est donc assuré au minimum d'une médaille d'argent.

« Anne a remporté l'or en défaisant une fille qui l'avait battue précédemment (Sara Couillard, de Limoilou). Elle a gagné tous ses combats par décision unanime dans une catégorie où il y avait plusieurs boxeuses; ses bons déplacements ont été très utiles contre des filles qui étaient agressives », a dit Jean Gauthier, l'entraîneur-chef du CBS.

« Même chose pour Ludrick, qui a boxé à la hauteur des espoirs que l'on place en lui et de son talent. Il a battu lui aussi un adversaire qui l'avait battu récemment. »

« Manuel a accédé à la finale grâce à un très beau combat, en demi-finale; il a stoppé son adversaire avant la fin du combat. »

«Tout est positif»

Jean Gauthier dresse donc un bilan plus que positif pour cette compétition et pour les répercussions que les résultats auront chez les autres compétiteurs du club.

« Tout est positif, sur 10 combats, on a seulement deux défaites, c'est dur de demander davantage. Nos athlètes ont livré la marchandise. Les Gants d'argent sont une compétition de plus en plus relevée; et ce que je trouve le plus intéressant, c'est que nos athlètes ont remporté des victoires après avoir subi une défaite. Ça démontre que le processus d'apprentissage se fait bien ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer