• La Tribune > 
  • Sports 
  • > Claude Gauthier et les Gaiters se refont de l'oeil 

Claude Gauthier et les Gaiters se refont de l'oeil

Claude Gauthier... (Archives La Tribune, Frédéric Côté)

Agrandir

Claude Gauthier

Archives La Tribune, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Claude Gauthier ne restera finalement peut-être pas très loin des terrains de football.

Celui qui a quitté l'organisation des Volontaires du Cégep de Sherbrooke la semaine dernière pourrait très bien être de retour là où il a passé près d'une décennie de sa vie d'entraîneur de football.

L'entraîneur-chef des Gaiters de Bishop's Kevin Mackey a lâché un coup de fil au vétéran entraîneur la semaine dernière, après que ce dernier eut été remercié par les Volontaires.

« Ça regarde bien, Kevin m'a appelé la semaine dernière, mais on ne s'est pas encore rencontré. Je n'ai donc aucune idée du poste qu'il voudrait que j'occupe ou ce qu'il attend de moi. Il n'y a rien de concret encore. »

Claude Gauthier est un monument du coaching non seulement en Estrie mais au Québec. Et son tableau de chasse est là pour en témoigner.

En plus de son expérience au football scolaire, Gauthier a remporté six Bols d'Or en huit occasions avec les Cougars du Collège Champlain, avec lesquels il a passé 13 ans, avant de faire le saut chez les Gaiters de l'Université Bishop's.

Il a passé huit saisons avec les Mauves, d'abord comme coordonnateur défensif et, à l'arrivée de Marc Loranger, comme responsable des secondeurs et des demis défensifs.

Il a par la suite reçu un coup de fil de Mike Bérard qui était à remettre le programme de football des Volontaires du Cégep de Sherbrooke sur pied, en compagnie entre autres de Jean-Benoît Jubinville.

Il aura passé les 11 dernières années avec les Volontaires, remportant la finale du Bol d'Or à cinq reprises en autant d'occasions.

« Retourner à Bishop's, pour moi, c'est naturel. Les Gaiters ont toujours été une organisation de prestige. Ils ont connu une grosse saison en 2013 et avec Kevin à la barre, le recrutement se porte bien », a dit Gauthier qui, ironiquement, rejoindrait Jean-Benoît Jubinville à Bishop' s, ce dernier y a été nommé directeur des sports il y a quelques semaines.

« Je connais Claude depuis mon passage comme joueur avec Champlain et c'est devenu un bon ami. C'est un gars d'une grande expérience. Je veux connaître ses intentions et si possible lui faire une place. Tout entraîneur-chef veut avoir un gars comme Claude dans son équipe », a indiqué Kevin Mackey.

C'est la nomination de Marc-André Desrochers à la barre des Volontaires qui aura causé ce remue-ménage.

« Ça n'a pas été facile sur le coup, être congédié par un gars que je ne connais pas, c'est pas évident. La rencontre a été brève, il m'a dit qu'il ne me reprenait pas, c'est tout. Mais je comprends la game, il a amené avec lui des gars qu'il connaît bien, c'est comme ça que ça marche dans le milieu. »

« Je savais par contre que ce n'était pas la fin de ma carrière. J'aime coacher, je l'ai toujours fait pour que les jeunes restent à l'école. J'ai quitté les Volontaires la tête haute, après 11 belles années. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer