Ça se poursuit pour les Cantonniers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les Cantonniers de Magog ont poursuivi sur leur lancée en fin de semaine en décrochant deux autres victoires, disposant coup sur coup des Lions du Lac St-Louis 4-2 et des Grenadiers de Châteauguay 3-0.

Les Cantonniers sont en voie de racheter leur saison après un passage à vide qui faisait craindre le pire. Les adolescents de Félix Potvin ont maintenant signé cinq victoires d'affilée depuis le 12 novembre et pas contre n'importe qui : Châteauguay, le Lac St-Louis et Charles Lemoyne.

Durant cette séquence heureuse, les Cantonniers ont même poussé l'audace jusqu'à lessiver Châteauguay à deux reprises. Hier à Châteauguay, Nicolas Guay a enfilé deux buts sur le jeu de puissance, Alex D'Orio a repoussé les 25 rondelles dirigées vers lui et les carottes étaient cuites pour les Grenadiers qui n'ont jamais été capables d'imposer leur tempo devant leurs partisans. L'autre marqueur des Cantonniers a été le défenseur Louis-Philip Fortin.

24 heures plus tôt contre le Lac St-Louis, les Magogois ont connu une de leurs meilleures périodes de la saison en enfilant trois buts dans les 20 premières minutes de jeu pour prendre les devants 3-1 en route vers un gain de 4-2.

Encore une fois les unités spéciales ont été payantes pour les jeunes Cantonniers. Ils ont marqué sur l'attaque à cinq par l'entremise de Félix Meunier et William Leblanc, tandis que Nicolas Guay a inscrit le quatrième but des siens pendant que son coéquipier Cédrick Cloutier purgeait une punition. Ce dernier avait ouvert la marque en première période.

Xavier Potvin ayant été rappelé d'urgence par les Remparts de Québec pour le week-end, Alex D'Orio a été d'office devant la cage magogoise lors de ces deux victoires.

Copier-coller

Fidèle à son habitude, Félix Potvin était tout, sauf exubérant. «Je n'aime pas le jeu des comparaisons, mais on assiste à un copier-coller de la saison dernière alors que l'équipe s'était mise en marche à la mi-saison. On a coupé les chances de marquer de nos adversaires; on ne cafouille plus dans notre territoire en contre-attaque et sur le plan offensif, tous les joueurs contribuent. On a réussi à renverser la vapeur, mais plus important, il faut rester les deux pieds sur terre et continuer à se défoncer au travail.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer