Les Tigres rebondissent

Chase Marchand a multiplié les arrêts en troisième... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Chase Marchand a multiplié les arrêts en troisième période et a obtenu de l'aide de ses défenseurs. Sur la photo, Angelo Miceli fait l'arrêt devant lui.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Les Tigres de Victoriaville n'ont pas disputé le match le plus élégant vendredi soir, mais ils ont tout de même trouvé une façon de l'emporter par la marque de 4-2 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

«Nous avons réussi à rebondir de notre piètre performance de la dernière fin de semaine malgré qu'il y avait de gros morceaux en dehors de l'alignement. Nous avons démontré que nous avions de la fierté et du caractère et nos jeunes ont bien répondu», analyse l'entraîneur-chef victoriavillois, Bruce Richardson.

En l'absence de Yan-Pavel Laplante, Tristan Pomerleau et Anthony Beaulieu, plusieurs jeunes joueurs ont obtenu plus de temps de glace qu'à l'accoutumée.

Ils ont bien fait, mais ont connu quelques ratés en fin de match. Les visiteurs en ont profité pour lancer 18 fois et se rapprocher à 3-2. Tommy Veilleux a inscrit le but d'assurance dans un filet désert alors que les secondes s'égrainaient au cadran.

«Je ne suis pas du genre à chercher des excuses, mais je crois que notre tenue en troisième est attribuable à un manque de maturité. Les Screaming Eagles sont revenus souvent avec (Maxim) Lazarev et (Cameron) Darcy et nous avons commencé à nous débattre au lieu de maintenir le rythme des 40 premières minutes», ajoute Richardson.

Heureusement, les Félins ont pu compter sur le brio de Chase Marchand, qui a réalisé 17 arrêts au cours du seul troisième tiers, ne cédant qu'une fois, alors que Nikita Lee était au cachot.

Avec les contre-performances de François Tremblay depuis son retour dans la LHJMQ, Marchand semble avoir toute la confiance du personnel d'entraîneurs.

Les Tigres ont beaucoup mieux joué que le week-end dernier lorsqu'ils se sont inclinés trois fois en autant de soirs dans les Maritimes. L'auteur du premier but du match, Carl Marois, attribue ces succès au travail effectué cette semaine.

«Nous avons travaillé sur les bons points pour nous permettre de gagner ce match. Nous étions excités à l'approche de cette partie, nous voulions rebondir», affirme-t-il.

Yan-Pavel Laplante s'est blessé à un genou lors du dernier match de la Super Série Subway. Bien qu'il n'ait pas encore vu de spécialiste, on s'attend à ce qu'il rate de quatre à six semaines d'action.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer