Le Phoenix en panne sèche

Les Remparts ont vaincu le Phoenix 4-2 vendredi... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Les Remparts ont vaincu le Phoenix 4-2 vendredi soir. Sur la photo, le but de Kurt Etchegary contre le gardien Alex Bureau.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Phoenix de Sherbrooke ne sait plus marquer. La panne sèche s'est poursuivie vendredi soir au Palais des sports face aux Remparts de Québec, qui ont infligé un troisième revers consécutif aux hommes de Judes Vallée.

Après un lent début des Sherbrookois, qui ont accordé les trois premiers filets de la rencontre, le Phoenix a retrouvé son rythme par la suite en dominant les Diables rouges en deuxième période. Mais les Remparts ont su rebondir et ramener les deux points à Québec grâce à un gain de 4-2.

En fait, un mauvais sort a semblé frapper le Phoenix, qui n'a franchement pas été chanceux vendredi soir. Parlez-en à Vincent Deslauriers, qui pensait avoir marqué le second but du Phoenix en deuxième période. La rondelle a toutefois fait résonner pas un, mais deux poteaux avant de revenir devant le filet d'Éric Brassard. Un exemple parmi tant d'autres...

«On s'est adaptés trop tard aux Remparts, a confié Thomas Grégoire. C'est difficile de trouver des éléments positifs dans une défaite de 4-2.»

L'histoire du match

Kurt Etchegary n'a pas perdu de temps pour briser la glace avec un tir précis qui a su battre Alex Bureau dès la troisième minute de jeu.

Malgré une violente bagarre entre Mikael Sabourin et Yannick Turcotte, le vent n'a pas tourné en faveur de Sherbrooke. Peu après, Adam Chapman a doublé l'avance des Remparts en faufilant la rondelle entre les jambières de Bureau après avoir accepté une passe de Marcus Cuomo.

Meilleure 2e période

Dès la reprise du jeu au second tiers, Etchegary a marqué son deuxième de la rencontre en complétant un magnifique jeu d'Adam Erne, qui a servi toute une passe d'un poteau à l'autre à son coéquipier.

D'un tir foudroyant dans la lucarne, Simon Desbiens a bien tenté de relancer l'attaque des siens, tout juste avant de jeter les gants contre Adam Chapman.

C'est à ce moment que Deslauriers a vu son but être refusé. Un point tournant dans la rencontre, puisque les Remparts ont sauté sur l'occasion en augmentant leur avance à trois buts à la période suivante grâce au filet d'Adam Erne, qui a profité d'un filet presque désert pour marquer le quatrième but de Québec.

Trop peu trop tard

Si le Phoenix a complètement dominé l'ennemi en deuxième période en tirant 19 fois vers Brassard contre six pour les Remparts, les Diables rouges ont par la suite repris le contrôle du jeu, ne laissant pas la chance au Phoenix de revenir dans la rencontre, malgré le but de Tim Wieser en fin de match.

Notons que lors des trois derniers matchs, les Sherbrookois n'ont marqué que trois buts.

Le Phoenix partira donc lundi vers les Maritimes en espérant mettre un terme à sa disette dès mercredi face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer