Les Cantonniers de Magog sont méconnaissables

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(MAGOG) Les Cantonniers de Magog sont méconnaissables. Après avoir établi un record d'équipe en subissant huit revers d'affilée, la troupe de Félix Potvin vient de se farcir trois des cinq meilleures équipes de la Ligue midget AAA du Québec en cinq jours. Les Lions du Lac St-Louis ont été les derniers à plier les genoux devant les Cantonniers, victorieux 6-5 dimanche  devant un peu plus de 500 spectateurs réunis à l'aréna de Magog.

Les protégés de Félix Potvin ont retrouvé leur touche à l'attaque avec 14 buts dans leurs trois dernières victoires. Le jour et la nuit si on compare avec leur série de huit défaites au cours de laquelle ils avaient été limités à 11 maigres buts.

En plus de savourer la victoire de leurs favoris, les amateurs ont apprécié le spectacle offert par les deux équipes. Du jeu ouvert, rapide, intense, des échappées à outrance, des buts bizarres, sans oublier les 116 dernières secondes de jeu qui ont vu les deux formations s'échanger trois buts.

Avec une marque égale de 4-4, on croyait bien que Tristan Belliveau et Zachary Lavigne, son second du match dans une cage déserte, avaient cloué le cercueil des Lions en portant la marque 6-4 en l'espace de 33 secondes dans la 18e minute du troisième engagement. Refusant d'abdiquer, les Lions ont répondu avec un cinquième but, mais les dégâts étaient déjà causés.

Une partie disputée en trois actes alors que les deux équipes ont enfilé six buts dans les 21 premières minutes de jeu, aucun dans les 29 suivantes pour finalement clôturer le bal avec une autre explosion de cinq buts dans les 10 dernières minutes du troisième tiers.

Le vent tourne de bord

«On se comporte beaucoup mieux en unité de cinq, mais il n'y a pas de recette magique derrière cela. Les gars sont mieux concentrés, appliquent bien le système et ont pris des bonnes habitudes de travail. On perdait trop souvent par un but et je n'ai jamais cessé de répéter aux gars de croire en eux, que le vent finirait par tourner de bord», a commenté Félix Potvin.

Jacob Sinclair, Charles Marcoux et Nicolas Guay ont également marqué pour les vainqueurs. Alex-Olivier Voyer a amassé trois passes.

Les deux équipes remettront ça samedi prochain à Magog. Ça promet!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer