Les Conquérants trop forts

Les Harfangs du Triolet ont fait leurs devoirs pour contenir la jeune sensation... (Imacom, Claude Poulin)

Agrandir

Imacom, Claude Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) Les Harfangs du Triolet ont fait leurs devoirs pour contenir la jeune sensation Xavier Parent, jeudi, mais ils ont été incapables d'en faire autant avec Samuel Poulin.

Le fils de l'ancien joueur du Canadien de Montréal Patrick Poulin a inscrit deux buts et une passe pour mener les Conquérants de Basses-Laurentides à une victoire de 4 à 2 contre les Harfangs, qui disputaient leur match d'ouverture au Tournoi international bantam de Sherbrooke au Complexe Thibault GM.

Malgré tout, l'entraîneur-chef des Harfangs ne semblait pas trop s'en faire avec le résultat, lorsque rencontré après le match.

« Ils ont Parent et Yohan Plamondon sur leur première ligne, mais il y a aussi Poulin et Samuel Houde sur la deuxième. C'est une bonne équipe qui a beaucoup de buts et ils sont premiers dans leur section, fait remarquer Dominic Desmarais. C'était un beau défi et nous, on voulait se concentrer sur ce qu'on pouvait faire et j'ai trouvé que les gars avaient bien réagi. C'est seulement un match et notre sort est entre nos mains. Pour nous, c'est une étape et non la fin. »

Le Triolet a mal amorcé la rencontre en accordant deux buts dès les premières minutes.

David Prévost et Samuel Houde ont tour à tour trompé la vigilance du gardien Rémi Poirier à moins d'une minute d'intervalle pour lancer les Conquérants en avant.

Si Philippe Beaudoin a réduit l'écart à 2-1 avec moins de deux minutes à faire au premier tiers et que Grégory Lapointe a créé l'égalité au deuxième, les Harfangs n'ont jamais été en mesure de prendre les devants par la suite.

Prenant un malin plaisir à converger vers le filet, Samuel Poulin a marqué deux fois plutôt qu'une pour procurer la victoire à son équipe.

S'ils veulent rebondir lors de leur prochain match contre le Collège français de la Rive-Sud ce midi, les Harfangs devront communiquer davantage selon l'entraîneur.

« Il faut un peu plus de soutien au porteur de la rondelle et une meilleure prise d'informations et prise de décision lorsqu'on la récupère; il faut mieux communiquer pour mieux se supporter afin de garder possession de la rondelle et générer plus d'attaques. »

Deuxième journée plus difficile pour les Sherbrookois

Après s'être démarqués mercredi avec trois victoires, la journée d'hier a été passablement plus difficile pour les clubs de Sherbrooke.

Les Harfangs se sont inclinés 3-1 contre les Vics de Haute-Yamaska dans le Bantam AA tandis que le Sherbrooke CC a subi une correction de 8-3 face au Sports Experts de Drummondville.

Le Sherbrooke BB n'avait quant à lui toujours pas terminé sa partie au moment de mettre sous presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer