Wieser propulse le Phoenix

Tim Weiser a marqué à quatre reprises lors... (IMACOM, Maxime Picard)

Agrandir

Tim Weiser a marqué à quatre reprises lors du match de samedi contre les Huskies de Rouyn-Noranda, un sommet dans l'organisation sherbrookoise pour un même match.

IMACOM, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) L'avantage numérique est finalement sorti de sa torpeur et Tim Wieser a établi un record de concession samedi après-midi au Palais des sports pour permettre au Phoenix de Sherbrooke d'arracher la victoire des pattes des Huskies de Rouyn-Noranda par la marque de 7-5.

Le Suisse a marqué à quatre reprises, un sommet dans l'organisation sherbrookoise pour un même match, dont trois fois avec l'avantage d'un homme, pour mettre fin à une courte séquence de deux défaites consécutives du Phoenix.

Menant trois à zéro après le premier tiers grâce à Tim Wieser et Julien Bahl, qui ont tous deux compté avec un patineur en surplus après que Simon Desbiens ait vu ses efforts des derniers matchs être récompensés lorsqu'il a saisi une passe précise de Kay Schweri pour marquer son quatrième de la saison, le Phoenix a levé le pied en deuxième période.

Les Huskies en ont profité pour inscrire trois buts sans riposte à leur tour et ramener le score à égalité. Alexandre Fortin et Quinn O'Brien ont marqué alors qu'il n'y avait qu'un peu plus de deux minutes d'écoulées pour forcer Judes Vallée à utiliser son temps d'arrêt et calmer ses troupes.

Francis Perron est toutefois parvenu à déjouer la vigilance d'Alex Bureau quelques minutes plus tard avec un tir des poignets foudroyant pour relancer la partie.

Tim Wieser a redonné les devants au Phoenix avec son 20e but de la saison, mais Perron est revenu à la charge avec un lancer dont lui seul a le secret pour remettre les compteurs à zéro en vue de la troisième période.

Au grand plaisir des 3148 spectateurs, la troupe de Judes Vallée a réservé sa meilleure période pour la fin. Même si Julien Nantel a procuré les devants aux Huskies pour la première fois dans la rencontre en marquant après seulement 17 secondes, son but a eu l'effet d'allumer davantage le Phoenix plutôt que de l'éteindre. Tim Wieser a recréé l'égalité en avantage numérique avant d'inscrire le but gagnant moins de deux minutes plus tard et Charles-Éric Légaré a inscrit le but d'assurance.

Les deux gardiens ont connu une journée passablement difficile. Alex Bureau a terminé sa partie de travail avec cinq buts accordés sur 30 lancers pendant que son vis-à-vis, le Sherbrookois Alexandre Bélanger, a bloqué 24 des 31 lancers qu'il a affrontés.

Le prochain match du Phoenix aura lieu vendredi à Blainville-Boisbriand, où il affrontera l'Armada, invaincue à ses 10 dernières parties.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer