Objectif: reconquérir la Coupe du maire

Le receveur de passes Maxime Gauthier et le demi défensif Alex... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le receveur de passes Maxime Gauthier et le demi défensif Alex Branco entourent l'entraîneur-chef du Vert & Or, David Lessard.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Cent vingt-deux minutes de jeu. Un peu plus de deux matchs complets de football. Deux victoires par blanchissage, et le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke entend bien poursuivre sa séquence sans points accordés cette fin de semaine, face aux Gaiters de l'Université Bishop's.

Les deux équipes sherbrookoises s'affrontent samedi à Lennoxville dans le cadre de la Coupe du maire pour leur dernier match en saison régulière 2014.

Les enjeux sont différents, d'un côté comme de l'autre; le Vert & Or veut confirmer sa troisième place au classement québécois, alors que les Gaiters veulent garder la Coupe du maire, acquise l'an dernier sur le terrain sherbrookois.

Forts de blanchissages successifs contre McGill et Concordia, le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke n'est qu'à 22 minutes du record du Rouge et Or de l'Université Laval pour le nombre de minutes jouées sans accorder de points (144 minutes et 46 secondes, entre le 9 et le 30 octobre 2010).

« On a disputé notre meilleur match de l'année, contre Concordia, on a été dominants. Mais il reste du travail; on a eu trop de punitions et il faut être plus efficaces en zone critique. Tout ce qui a fait défaut lors de notre premier duel contre eux, a marché samedi dernier. C'est très encourageant», s'est réjoui l'entraîneur-chef David Lessard.

Une victoire contre Bishop's et Sherbrooke s'assure de terminer au troisième rang et d'aller au CEPSUM visiter les Carabins en demi-finale.

Mais voilà, les Gaiters, même s'ils connaissent une saison de misère, seront prêts à jouer pour l'honneur et la fierté de défendre la Coupe du maire, croit Alex Branco (16,5 plaqués et une interception).

« Il faudra être attentifs aux jeux spéciaux et tenter de créer les revirements. Bishop's est une équipe qui aime jouer « option ». Oui, notre défensive joue bien, mais il y a encore des choses à améliorer et ce sera le match parfait pour le faire avant les séries. »

Le jeu de la ligne défensive, qui joue davantage en puissance au centre afin d'écraser la pochette protectrice adverse, stratégie mise de l'avant après la semaine de repos, paye ses dividendes.

« Ça facilite le travail de tout le monde et c'est le point tournant de la saison jusqu'à présent. On a sept gars qui peuvent jouer sur le front; ils sont tous habillés et ils jouent tous. Francis Guay et Rami Saintus, entre autres, jouent du très gros foot », continue David Lessard.

Mais bon, tout n'est pas rose chez les Verts. Les punitions, samedi, ont été une fois de plus été trop nombreuses; 16 pour 163 verges contre Concordia.

Les joueurs ont décidé de prendre les choses en main; lors d'un entraînement, cette semaine, ceux qui ont écopé de punition samedi ont été regroupés au centre, pendant que les autres devaient se taper des sprints éreintants.

« Après le 1er match contre Concordia, à Montréal, on avait convenu de certaines conséquences pour les gars qui écoperaient de punitions disons douteuses; visiblement, ce n'était pas assez sévère. Il faut régler ça avant les séries », lance le capitaine Branco.

Cette indiscipline s'est surtout fait voir sur les unités spéciales, samedi.

« Il faut prendre les bonnes décisions, améliorer notre positionnement plutôt que d'être uniquement physique avec l'adversaire. Il faut mieux choisir notre opportunité pour foncer. On a fait du surtemps en technique de couverture cette semaine et ça va nous aider », a indiqué le receveur Maxime Gauthier.

« On s'attend à un match intense des Gaiters; c'est un match entre deux rivaux naturels et ils seront gonflés à bloc devant leurs partisans. C'est le match parfait pour nous, à l'aube des séries », dit David Lessard.

L'an dernier, Bishop's a battu Sherbrooke à deux reprises, chaque fois par un point.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer